Un homme a poignardé 8 personnes à Sourgout, la piste terroriste avait dans un premier temps été écartée

Le groupe terroriste Etat islamique (EI) a revendiqué samedi l’attaque au couteau perpétrée à Sourgout alors que la police russe annonçait plus tôt ne pas privilégier la piste de « l’attentat terroriste ».

L’organisation islamiste a précisé que « l’assaillant dans la ville de Sourgout en Russie est un soldat de l’EI », selon le communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq.

Samedi matin, un homme a poignardé huit personnes en pleine rue à Sourgout, en Sibérie, en criant « Allahou Akbar » d’après des témoins, avant d’être abattu par la police qui affirmait ne pas privilégier la piste de « l’attentat terroriste ».

L’individu « a attaqué des passants, blessant au couteau huit personnes », alors qu’il se trouvait « dans les rues centrales » de cette ville de 330.000 habitants, aux alentours de 11H20 heure locale (06H20 GMT), a indiqué le Comité d’enquête russe, organe chargé des principales investigations criminelles.

La police a « neutralisé » l’assaillant, selon le comité d’enquête. Il a tenté de « résister » aux policiers, ont déclaré ensuite dans un communiqué les forces de l’ordre.

Dans ce communiqué, la police a déclaré avoir identifié l’assaillant et examiné ses éventuels antécédents psychiatriques.

« La version selon laquelle l’attaque serait un attentat terroriste n’est pas notre (version) principale », affirmait l’antenne de police locale à l’agence de presse russe Interfax.

Des images diffusées par des sites d’informations et chaînes de télévision russes montraient le corps de l’attaquant sous un drap blanc, un chien policier inspectant le cadavre. D’autres images montraient un blessé effondré sur un banc, entouré d’une flaque de sang.

Tous les blessés ont été hospitalisés, deux d’entre eux étant dans un état grave, a indiqué le gouvernement de la région de Khanty-Mansi dans un communiqué.

Cette attaque intervient au lendemain d’une attaque en Finlande où un homme a poignardé à mort deux personnes et en a blessé huit autres dans la ville de Turku (sud-ouest).

Jeudi et vendredi, l’Espagne a aussi été la cible d’un double attentat meurtrier, à Barcelone et Cambrils en Catalogne (nord-est), qui a fait au moins 14 morts et 120 blessés.

Depuis le début de son intervention militaire en Syrie le 30 septembre, la Russie, alliée du régime de Damas, a elle aussi été menacée de représailles par l’EI et par la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Le pays a donc renforcé ses mesures de sécurité depuis qu’un attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg a fait 16 morts et des dizaines de blessés le 3 avril.

Les services secrets russes ont ainsi annoncé lundi l’arrestation de quatre membres présumés de l’organisation Etat islamique qui planifiaient des attentats suicide contre des centres commerciaux et des transports en commun à Moscou.

Source: i24 News


Pour rappel, en l’espace d’une semaine il y a eu 2 attentats en Espagne, 1 attaque aux couteaux en Islande et 1 autre en Allemagne et donc en Russie. Un autre attentat a eu lieu les 13 et 14 août 2017 à Ouagadougou. Le 15 août, trois femmes kamikazes ont fait exploser leur ceinture d’explosif dans un camp de déplacés à Mandarari, dans l’Etat du Borno au Nigéria. Et pour finir, aux USA, le KKK, l’extrême-droite, des néo-nazis et des suprématistes blancs manifestent contre le retrait d’une statue représentant un défenseur de l’esclavagisme, James Field, un militant d’extrême-droite, fonce en voiture dans la foule de contre-manifestants, faisant une morte, Heather Heyer, et une vingtaine de blessés. En clair, bien que les attentats ont été revendiqués par divers groupes, il semble bien que tant d’attentats en l’espace d’une semaine est tout de même inédit. Mais le pire, c’est que ce n’est pas fini…. malheuresement ! – Nathaniel S.

 

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s