“Haribo c’est beau la vie”

… entre esclavagisme moderne et maltraitance des animaux

C’est un documentaire allemand récent, qui nous a fait connaitre l’existence d’une usine de la honte qui fournit entre autres la marque de bonbons très connue Haribo. Le reportage met en lumière des conditions de vie et de travail déplorables voire inhumaines. Nous vous présentons le contenu de ce reportage.

Avec son fameux, « Hari-bo c’est beau la vie » est-ce le cas chez cette société ?  C’est ce qu’on peut se demander après avoir vu le documentaire sur Das Erste, la première chaîne allemande, sur la vie quotidienne d’ouvriers Brésiliens qui fabriquent  la cire de carnauba. Cette cire permet de fabriquer les petits oursons en gélatine et les Dragibus dont raffolent les enfants et qui ont fait et font toujours le succès et le renom de la marque.

On y découvre également que des cochons servant à la fabrication de cette gélatine, localisés cette fois-ci en Allemagne, seraient eux aussi maltraités. Un documentaire très embarrassant pour la marque Haribo.

Parmi le personnel travaillant au Brésil, il y a de nombreux mineurs et en plus de cela, ils sont sous-payés. On remarque aussi que ces très jeunes ouvriers travaillent sans aucune protection. Et comme si cela ne suffisait pas, on les oblige à dormir à même le sol ou dans des camions, sur leur lieu de travail. Et ces ouvriers n’ont pas non plus accès aux sanitaires, ni à l’eau potable, et c’est pour cela que le ministère du Travail brésilien, mis au courant de ce problème grave, n’a pas hésité à utiliser le terme d’ « esclavage » pour désigner ces conditions de travail inhumaines.

La carnaúba est une cire issue des feuilles d’un palmier du nord-est du Brésil.
Image crédit : Pixabay

DES CONDITIONS AFFREUSES POUR LES ÊTRES HUMAINS…ET LES ANIMAUX

Et le mal va plus loin, puisque dans ce documentaire de la chaine allemande, on s’intéresse aussi aux conditions de vie des cochons utilisés dans les usines du nord de l’Allemagne.

Des cochons utilisés pour confectionner la gélatine contenue dans les bonbons Haribo. On constate alors les désastreuses conditions d’élevage dont sont victimes ces animaux : un accès à l’eau coupé et des animaux mourants laissés dans les boxes de porcs sains pour ne citer que cela… Ça fait froid dans le dos. On peut aussi y voir des animaux avec des blessures et des plaies ouvertes, vivant au milieu de leurs déjections.

Malgré cette accumulation de preuves indéniables, Haribo a essayé de se justifier sur l’étendue des accusations.

Ainsi, la marque allemande se défend en déclarant qu’ils n’avaient “pas eu connaissance d’entorses à leurs règles” et affirment, toujours aux journalistes allemands qui ont mené l’enquête, qu’ils vont “engager un suivi de cette affaire auprès de leurs fournisseurs”.

Super. C’est donc en se rappelant le fameux slogan de la marque que l’on se dit qu’il est bien éloigné de la vrai vie…

SOURCE: DAILYGEEKSHOW

Traduit par: Sain et Naturel

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s