Puces RFID peuvent causer des cancers…

Des études sur les animaux prouvent que les puces RFID peuvent causer des cancers.

Le Dr Katherine Albrecht, experte américaine en protection de données fut interpellée quand un ami lui dit que son bouledogue était mort d’un cancer qui était apparu autour de l’endroit où avait été implantée la puce RFID. Dans ses investigations, elle trouva huit études indiquant que jusqu’à 10% des animaux de laboratoire portant des puces avaient développé des tumeurs malignes autour de celles-ci.

« Dans certains cas, le cancer a généré des métastases et a souvent conduit à la mort de l’animal. » Keith Johnson, médecin pathologiste à la retraite et auteur d’une des études, est convaincu que les puces RFID sont la cause de la tumeur qui se forme toujours autour de l’implant.

D’autres chercheurs en cancérologie aussi se montrent très inquiets. Ils soupçonnent que c’est soit une réaction de défense du corps contre l’implant, soit que le rayonnement électromagnétique de la puce stimule directement la dégénérescence des cellules. Si l’implantation de la puce RFID a un impact mortel sur les animaux, alors dans quelle mesure il sera sain et approprié d’implanter des puces RFID sur l’homme ? Les média informeront-ils de ce risque ou resteront-ils muets comme ils l’ont fait à propos des effets cancérigènes des ondes ?