L’anneau de feu frissonne dans la crainte d’éventuels essais de missiles. Un énorme tremblement de terre a frappé près de la Corée du Nord, selon l’agence météorologique sud-coréenne.

Le 15 novembre 2017

Le séisme de magnitude 5,4 a secoué la côte près de Pohang en Corée du Sud dans la mer du Japon.

Mark Zastrow, qui vit à Séoul, a tweeté: « Woah, tremblement de terre à Pohang et on l’a juste senti à Séoul, quelques secondes après que j’ai reçu l’alerte sur mon téléphone. »

Selon une étude géologique américaine (USGS) l’intensité de ce phénomène aurait été ressentie en Corée du Nord.

Un tremblement de terre dans la région a fait craindre que la Corée du Nord ait pu lancer un autre test de missile.

En septembre, des experts surveillaient Pyonggang après que Kim Jong a provoqué un tremblement de terre avec l’un de ses tests.

Le responsable de l’organisme de surveillance des essais nucléaires CTBTO a déclaré que ses analystes « étaient en train d’examiner les activités sismiques inhabituelles » en Corée du Nord.

Jusqu’à présent, aucun rapport n’a fait état de pertes ou de dégâts. On ne sait toujours pas si une alerte aux tsunamis a été déclenchée.

Des bâtiments se sont effrités, des livres sont tombés des étagères et des cadres des murs, à environ 270 km de Séoul, de Pohang et de l’île de Jeju.

La région abrite des centrales nucléaires et des installations industrielles, il n’y a pas eu de mots concernant les dégâts potentiels.

Les responsables sud-coréens tentent d’évaluer les dégâts selon les médias locaux.

La Corée du Nord et la Corée du Sud sont situées dans la région connue sous le nom « d’anneau de feu », qui s’étend tout autour de l’océan Pacifique et qui est un point chaud pour les activités sismiques.

La nouvelle intervient après que la côte est du Japon a été secouée par un tremblement de terre d’une magnitude de 5,8 lundi.

Le séisme a frappé 351 km à l’est de Sendai, Honshu, à une profondeur de 9,5 km dans l’océan Pacifique.

L’USGS a d’abord déclaré que le séisme avait une magnitude de 6,1, mais cette magnitude a été déclassée par la suite.

L’Agence météorologique japonaise a déclaré qu’elle ne croyait pas que l’intensité du séisme était suffisamment forte pour causer des dégâts sérieux au sol.

Source: Express.co.uk

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s