Nouveaux affrontements à la frontière entre Gaza et Israël

Deux Palestiniens tués dans des raids israéliens à Gaza menés en réponse aux tirs de roquettes sur Sderot

Des affrontements ont éclaté samedi matin entre manifestants palestiniens et soldats israéliens, près Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, ont rapporté les médias arabes.

Les affrontements se sont déroulés de part et d’autre de la clôture de sécurité qui sépare Gaza de l’Etat hébreu.

Un jeune palestinien a été blessé après avoir été touché par un tir de riposte israélien.

Dans la nuit de vendredi à samedi, deux Palestiniens ont été tués samedi lors d’un raid aérien israélien contre une cible du Hamas dans le centre de la bande de Gaza, a indiqué un responsable de sécurité du mouvement islamiste.

L’armée israélienne a de son côté indiqué avoir effectué plusieurs frappes dans la bande de Gaza en riposte aux roquettes tirées depuis Gaza sur la ville israélienne de Sderot.

Un grand nombre de Palestiniens ont par ailleurs entamé une manifestation dans la matinée devant le poste de contrôle de Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza.

Les Palestiniens sont appelés à participer à plusieurs manifestations de masse samedi après-midi à Bethléem, Ramallah, Jérusalem, Hébron, Tulkarem, Naplouse et aux frontières de la bande de Gaza.

Vendredi, des heurts ont éclaté dans plusieurs villes de Cisjordanie ainsi qu’à la frontière avec Gaza après la prière du vendredi, entre forces de sécurité israéliennes et Palestiniens, appelés à manifester leur « colère » après la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Quelque 3.000 manifestants ont participé à de violentes émeutes, à Hébron, Bethléem, Jéricho et près de Naplouse, lançant des pneus enflammés, des blocs de pierres ainsi que des cocktails Molotov contre la police qui a riposté par des moyens anti-émeutes, et des tirs de semonce.

Plus de 700 Palestiniens ont été blessés selon le Croissant-Rouge et deux Palestiniens ont été tués, tandis que l’armée israélienne indiquait qu’une dizaine de personnes seulement avaient été hospitalisées, et 6 individus arrêtés.

Source: i24 News