Les responsables israéliens estiment que d’autres pays devraient emboîter le pas des Etats-Unis

La République tchèque a annoncé mercredi qu’elle considérait Jérusalem-Ouest comme la capitale d’Israël, dans le sillage du discours du président américain Donald Trump, qui a annoncé le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem.

« Avant la signature de l’accord de paix entre Israël et les Palestiniens, nous reconnaissons Jérusalem dans les frontières de 1967, comme la capitale d’Israël », a indiqué le ministère tchèque des Affaires étrangères dans un communiqué.

Prague « peut commencer à envisager de déplacer son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, mais uniquement sur la base des résultats des négociations entre les principaux partenaires de la région et du monde ».

Des responsables israéliens ont déclaré s’attendre à ce que le président tchèque Milos Zeman reconnaisse la ville comme capitale d’Israël dans une interview qui devrait être publiée jeudi.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a appelé les pays du monde à suivre l’exemple des Etats-Unis et à reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et à y transférer leurs ambassades, après l’annonce de Donald Trump, dans une vidéo diffusée mercredi soir sur son compte Facebook.

Aucun pays n’a actuellement son ambassade en Israël à Jérusalem.

Jeudi, le leader israélien a déclaré que ses services étaient en contact « avec d’autres pays qui reconnaîtront également Jérusalem comme capitale d’Israël », lors d’un évènement organisé par le ministère des Affaires étrangères.

Les responsables israéliens estiment notamment que le président philippin Rodrigo Duarte devrait très prochainement suivre l’exemple de Trump.