Jérusalem: la décision de Trump « va faire avancer »…

… le processus de paix (Nikki Haley)

M. Trump « a accompli la volonté du peuple » américain

L’ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley, a estimé dimanche que la décision du président Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade des Etats-Unis allait « aider le processus de paix » au Proche-Orient.

« Je pense fermement que cela va faire avancer les choses pour le processus de paix », a affirmé Mme Haley sur la chaine CNN.

M. Trump « a accompli la volonté du peuple » américain, a-t-elle relevé, faisant référence à une loi adoptée par le Congrès en 1995 dont l’application a systématiquement été repoussée par les présidents successifs. Ce texte appelle à déménager l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, « capitale de l’Etat d’Israël ».

Des dizaines de milliers de manifestants sont à nouveau descendus dans la rue dimanche au Moyen-Orient et ailleurs dans le monde pour protester contre la décision de M. Trump, annoncée mercredi.

Des Palestiniens et des Libanais manifestent à Beyrouth contre la décision de Donald Trump sur Jérusalem, le 8 décembre 2017
ANWAR AMRO (AFP)

« En ce qui concerne les mécontents, nous savions que cela allait se produire. Mais le courage en est l’origine. Lorsque vous prenez une décision, vous voyez certains la considérer négativement et certains la considérer positivement », a défendu Mme Haley.

Après 22 ans de reports, le président a considéré qu’il était temps « désormais d’essayer de faire avancer les choses ».

« Maintenant, ils (Israéliens et Palestiniens, NDLR) peuvent se réunir pour décider ce que seront les frontières, c’est à eux de décider les limites et il leur appartient de discuter de ce qu’ils veulent que Jérusalem devienne », a poursuivi l’ambassadrice onusienne.

Vendredi, Nikki Haley avait déjà soutenu l’initiative de Donald Trump lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité. « Le président Donald Trump s’est engagé à poursuivre les efforts pour parvenir à un accord de paix », avait-elle déclaré.

« Je comprends les préoccupations des membres de cette session (du Conseil de sécurité, ndlr), le changement est difficile », a exprimé Mme Haley avant d’ajouter que l’ONU avait fait « beaucoup plus pour nuire aux perspectives de la paix au Moyen-Orient que de les faire avancer ».

Source: i24 News

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s