Abbas envoie des délégations en Chine et en Russie

Le président de l’AP cherche des remplaçants aux Etats-Unis dans le processus de paix ; Israël cherche à contrer la résolution prévue jeudi à l’Assemblée générale de l’ONU

Ahmad Majdalani (Crédit : Page Facebook)

Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne (AP), a envoyé mardi des délégations en Chine et en Russie dans l’espoir de trouver un remplaçant aux Etats-Unis dans le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Ahmad Majdalani, haut responsable de l’AP, a déclaré : « Les deux délégations transmettront un message du président Abbas à la Russie et à la Chine afin de chercher un nouveau sponsor international dans le processus de paix qui remplacera la voix des Etats-Unis », selon un article de Wafa, le site d’information officiel de l’AP.

Majdalani dirigera la délégation en Chine tandis que Nabil Shaath, assistant d’Abbas pour les Affaires étrangères, dirigera la délégation en Russie.

Majdalani a également nié une information du quotidien israélien Haaretz selon laquelle les délégations palestiniennes envisageraient de rencontrer des responsables israéliens en Russie ou en Chine.

Mardi également, le ministère des Affaires étrangères israélien a demandé aux ambassades israéliennes de pousser les différentes nations à voter contre une résolution (non-contraignante) de l’Assemblée générale de l’ONU prévue ce jeudi condamnant la reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Dans le cas des pays soutenant la résolution, le ministère des Affaires étrangères a conseillé aux diplomates d’encourager les nations à au moins s’abstenir de voter ou à exprimer leur soutien public.

Il a aussi été demandé aux diplomates israéliens de souligner que la mesure est unilatérale et nuira aux perspectives de paix – et qu’elle pourrait également conduire à de nouvelles violences.

Source: Times of Israël