Scénario de Zacharie 12

Le monde vote pour diviser Jérusalem.

À l’approche du premier anniversaire de l’adoption de la résolution 2334 du Conseil de Sécurité qui demandait officiellement la division de la terre de l’alliance de Dieu, l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies vient d’adopter la résolution 11982, un document simplement intitulé, Jérusalem.  Le vote a été de 151 voix contre 6, avec 9 abstentions.  Au cœur de la résolution se trouve ce rejet sans équivoque de la souveraineté d’Israël sur sa capitale éternelle, Jérusalem :

« L’Assemblée Générale réitère sa détermination à ce que toute mesure prise par Israël, puissance occupante, pour imposer ses lois, sa juridiction et son administration à la Ville Sainte de Jérusalem soit illégale et, donc, nulle et sans avenue, et exige qu’Israël cesse immédiatement toutes ces mesures illégales et unilatérales. »

Ne minimisez pas la signification de ce vote historique.  Cela peut n’avoir qu’un effet symbolique, mais Dieu prend ces votes au sérieux et cela peut très bien être considéré par Lui comme la réponse finale du monde à Ses revendications sur la Terre Promise.  En décembre 2016, l’Organisation des Nations Unies a voté pour séparer la Judée et la Samarie d’Israël.  En novembre 2017, l’Organisation des Nations Unies a voté pour séparer Jérusalem d’Israël.  Ce vote écrasant peut être le catalyseur pour Zacharie 12:3 :

« En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle. »

Les prophéties continuent d’avancer vers une conclusion rapide et très importante, et ce vote nous rapproche de plus en plus de cette conclusion.

Il y a quelques heures, l’Administration de Donald Trump a commencé à lever le voile sur ses plans de paix au Moyen-Orient avec le beau-fils de Donald Trump, Jared Kushner, qui a prononcé un discours historique au Forum de Saban :

Vous pouvez trouver des faits saillants révélateurs dans ce discours.  En bref, Kushner a révélé que l’Administration de Donald Trump envisage de pousser fortement pour un accord final entre Israël et la Palestine, et, ainsi, la tentative de division des États-Unis pour diviser la terre de Dieu rapproche le pays et le monde toujours plus proche du jugement global.  Il y a même une indication que les États-Unis ne peuvent pas déplacer l’ambassade à Jérusalem jusqu’à ce que des progrès soient faits sur un accord final pour la paix.

Ce jugement est peut-être déjà en train de se jouer alors que nous voyons les ondes hertziennes consommées avec les nouvelles des accusations de Michael Flynn dans l’affaire de « collusion russe » du FBI.  Les déclarations en question de Flynn concernaient le vote de décembre 2016 contre Israël.

Alors que la situation au Moyen-Orient approche d’un crescendo, la Corée du Nord vient de tester avec succès un nouveau missile balistique intercontinental appelé Hwasong-15 qui place l’ensemble du continent des États-Unis à sa portée. Les analystes géopolitiques et militaires se fondent sur la conviction que la situation en Corée du Nord approche du point de non-retour, où la guerre des mots ne peut retourner en arrière.  L’accord établit que la guerre est désormais inévitable et que cette guerre ne ressemblera en rien à ce que les Américains modernes connaissent.

Au milieu de tout cela, un autre signe possible dans les cieux est apparu : L’arc-en-ciel le plus durable jamais enregistré.  Le double arc-en-ciel est apparu sur Taïwan et a duré neuf heures, battant le précédent record de trois heures.

Rappelez-vous que l’arc-en-ciel est un signe que Dieu ne jugera plus jamais le monde entier avec un déluge.  Cependant, le deuxième cataclysme global est un jugement par le feu.

« J’ai placé mon arc dans la nue, et il servira de signe d’alliance entre moi et la terre.  Quand j’aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l’arc paraîtra dans la nue ; Et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tous les êtres vivants, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair.  L’arc sera dans la nue ; Et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre. » (Genèse 9:13-16)

Comparez la promesse de Dieu dans la Genèse à ce que l’apôtre Pierre a prophétisé pour la fin de l’âge :

« Sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, et disant : Où est la promesse de son avènement ?  Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.  Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu’une terre tirée de l’eau et formée au moyen de l’eau, et que par ces choses le monde d’alors périt, submergé par l’eau, tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.  Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.  Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; Mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » (2 Pierre 3:3-9)

Source : Unsealed 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG