La Corée du Nord est en train d’armer et d’entraîner des enfants pour la troisième guerre mondiale.

Les enfants nord-coréens sont entraînés à utiliser des armes automatiques et à lancer des grenades dans le régime tyrannique de Kim Jong-un alors que l’état voyou tente d’armer la population en vue de la guerre, a affirmé un général sud-coréen.

Le lieutenant-général In-Bum Chun, un des chefs militaires les plus décorés de l’histoire de la Corée du Sud, affirme qu’un enfant nord-coréen âgé de 14 ans reçoit plus de 100 heures d’entraînement militaire chaque année.

Cela signifie qu’au moment où ils atteignent l’âge de la conscription et servent leur temps dans l’armée, ils sont capables d’utiliser un large éventail d’armes, y compris une mitrailleuse AK-47, ainsi que de lancer des grenades et se débrouiller efficacement par eux-mêmes.

Il a déclaré : « La Corée du Nord est très militarisée, bien au-delà de toute imagination des puissances occidentales.  Le pays entier est comme une caserne ».

Il a également ajouté que « l’état en entier est à la recherche des personnes talentueuses » afin de mieux préparer le pays pour le conflit.

Un des outils les plus puissants de l’état ermite est ses capacités de piratages informatiques, et le système de castes qui dicte les rôles des gens est mis de côté lorsqu’il s’agit de choisir des recrues pour cette tâche particulière.

Ces « enfants génies informatiques » sont sélectionnés dès l’âge de 12 ou 13 ans.

Le lieutenant général In-Bum Chun a déclaré : « À 12 ou 13 ans, s’il fait preuve d’aptitude pour les ordinateurs, ils seront formés par des programmeurs ou des pirates ».

Les capacités de piratage de la Corée du Nord sont renommées et l’état ermite a été à l’origine d’une série de cyber attaques paralysantes, avec le Système National de Santé de la Grande-Bretagne parmi leurs cibles.

L’année dernière, le Ministre de l’Intérieur, Ben Wallace, a déclaré : « Nous croyons fermement que cela provient d’un état étranger ».

« La Corée du Nord était l’état que nous croyions être impliqué dans cette attaque mondiale. »

« Nous pouvons être aussi certains que possible ; Je ne peux évidemment pas entrer dans les renseignements détaillés, mais nous croyons largement dans la communauté et dans un certain nombre de pays que la Corée du Nord a assumé ce rôle. »

En s’appuyant sur les commentaires du Ministre de la Sécurité, une porte-parole de Downing Street a déclaré qu’elle n’entrerait pas dans une discussion détaillée sur les cybers attaques, ni si le gouvernement de la Grande-Bretagne avait abordé les représentants nord-coréens au sujet de ces préoccupations.

Elle a dit : « Mais, il y a eu des rapports provenant de diverses sources qui ont attribué cette attaque à un groupe connu sous le nom de Lazarus qui est censé opérer en Corée du Nord ».

Ben Wallace a suggéré que l’attaque était motivée par le besoin de fonds étrangers de la Corée du Nord.

Ce point de vue semble être soutenu par le lieutenant général In-Bum Chun, qui a dit que quand il voit des rapports de banques étrangères perdre des millions de dollars, il suppose que la Corée du Nord en est, en quelque sorte, responsable.

Les tensions ont diminué ces derniers jours après que la Corée du Sud a entamé des négociations avec la Corée du Nord sur la menace nucléaire.

Dans le cadre des discussions, la Corée du Nord a déclaré que ses sportifs participeront aux Jeux olympiques d’hiver du mois prochain, qui auront lieu en Corée du Sud.

Le président chinois Xi Jinping s’est félicité aujourd’hui de l’avancement des négociations.

Source : Express 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s