Amazon Go, le premier magasin sans caisse, ni paiement à la sortie est ouvert

Amazon Go est un magasin d’alimentation pour l’instant unique en son genre situé à Seattle. Il fonctionne à l’aide de caméras et de capteurs qui détectent ce que les clients retirent des rayons et ce qu’ils remettent éventuellement ensuite.

Le magasin Amazon Go à Seattle.
DAVID RYDER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Sans caisse ni paiement à la sortie. Amazon ouvre au grand public, lundi 22 janvier 2018, son premier magasin d’alimentation physique baptisé « Amazon Go » à Seattle(Etats-Unis). Un concept, qui en supprimant les files d’attente, pourrait permettre au géant du commerce en ligne de bouleverser la distribution dans les magasins en dur. Le principe ? Avant de pénétrer dans le magasin via un tourniquet automatique, les clients doivent télécharger sur leur smartphone une application à laquelle est associée leur carte de crédit, qui est débitée une fois qu’ils sont sortis. Amazon Go fonctionne à l’aide de caméras (des centaines) et de capteurs.

Une telle technologie intrigue sur de possibles répercussions sur les emplois si elle venait à s’étendre. De simples portiques semblables à ceux d’un métro remplacent les caisses… et donc les postes de caissiers. Cependant, des employés sont quand même présents afin d’aider, renseigner, ranger ou bien assurer la sécurité. Cette technologie appelée « JustWalkOut » a donc pour but principal la fin de l’attente aux caisses.

Amazon prévoyait d’accueillir le grand public dès le début de l’année 2017. Mais les ennuis se sont multipliés

Ce magasin de 167 mètres carrés situé au rez-de-chaussée du nouveau siège d’Amazon, sur la septième avenue de Seattle, a été dans un premier temps uniquement ouvert aux employés du groupe à partir du 5 décembre 2016. À l’entame de cette période d’essai, Amazon prévoyait d’accueillir le grand public dès le début de l’année 2017.

Les ennuis se sont toutefois multipliés, a confié une source proche du dossier à l’AFP. Le système de caméras a notamment eu du mal à distinguer les personnes de même corpulence. De même, les enfants amenés dans le magasin provoquaient des difficultés en déplaçant les produits aux mauvais endroits. L’ouverture au grand public devrait donc confirmer ou non l’efficacité de cette innovation.

Amazon a refusé pour le moment de dire s’il prévoyait d’ouvrir d’autres magasins du même type et quand. Il a réitéré qu’il n’avait aucunement l’intention d’appliquer cette technologie aux magasins Whole Foods Market, une chaîne de supermarchés « bio » rachetée l’an dernier pour 13,7 milliards de dollars (11,2 milliards d’euros).

Source: Sciences et Avenir

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s