L’espérance grandit à travers les épreuves

Tout au long de ma vie, j’ai eu le privilège de prier pour des milliers de chrétiens confrontés à de nombreux défis différents dans leur vie. Bien que les problèmes aient varié d’une personne à l’autre, il y a un problème que je crois universel. À un certain moment de notre vie, la plupart d’entre nous, sinon tous, éprouvent un sentiment de désespoir.

En tant que chrétiens, nous pouvons avoir à faire face au désespoir, mais nous ne devons jamais y succomber! Une véritable espérance, telle qu’elle est présentée dans les Écritures, a le pouvoir de transformer notre vision de la vie. Mais que faisons-nous quand nous pensons que nous perdons cette bataille séculaire? Ce sera le thème de ce dernier enseignement de cette série sur L’espérance. J’espère que cette dernière partie de notre série en cinq parties, avec les versions précédentes, vous aidera à comprendre ce qu’est l’espérance, à quel point elle est importante et, surtout, comment vous pouvez l’obtenir.

L’espérance de la gloire

Jusqu’à présent, dans notre série, nous avons découvert huit vérités essentielles sur l’espérance. Un résumé de ces vérités nous donnera une bonne base pour ce que nous allons étudier dans cette partie.

Premièrement, il y a trois réalités permanentes dans la vie chrétienne: la foi, l’espérance et l’amour.

Deuxièmement, l’espérance est produite par la nouvelle naissance, quand nous sommes nés de nouveau dans une vie d’espérance.

Troisièmement, l’espérance est fondée sur la résurrection de Christ d’entre les morts.

Quatrièmement, l’espérance attend avec impatience le retour du Christ, ce que les Écritures désignent comme la bienheureuse espérance.

Cinquièmement, la source de l’espérance est l’amour de Dieu.

Sixièmement, l’espérance biblique nous motive à la vie sainte.

Septièmement, ce type d’espérance produit des chrétiens confiants.

Et huitièmement, notre espérance est une partie essentielle de notre salut, fondée sur trois petits mots; Christ en vous, l’espérance de la gloire.

Deux possibilités importantes

Dans la partie précédente, nous avons cité un contraste important que je voudrais mentionner à nouveau ici; c’est-à-dire le contraste entre ceux qui ont de l’espérance et ceux qui n’en ont pas. Dans Colossiens 1:27, Paul parle du mystère qui était caché des âges et des générations précédents, et qui est maintenant révélé au peuple de Dieu. Il résume ces mots courts: « Christ en vous, l’espérance de la gloire ». Ainsi, lorsque le Christ est en vous, vous avez l’espérance de la gloire. Cette simple vérité est essentielle à notre compréhension de l’espérance.

Qu’en est-il de ceux qui sont sans Christ? Dans Éphésiens 2: 12 (SER), Paul dit : « … vous étiez en ce temps-là sans Christ … sans espérance et sans Dieu dans le monde. » Donc vous voyez, il n’y a que deux possibilités pour nous tous: si nous avons Christ en nous, nous avons l’espérance de la gloire, de la vie éternelle avec Christ. Cependant, si nous sommes sans Christ, nous sommes sans espérance et sans Dieu.

Pendant que vous réfléchissez à ce point, laissez-moi vous suggérer de vous assurer que vous êtes dans la première catégorie. Avez-vous Christ en vous? Savez-vous ce que c’est que d’avoir l’espérance de la gloire?

Se glorifiant dans les tribulations

Dans mon introduction à cette série, j’ai partagé une expérience personnelle d’une période de ma vie où j’avais désespérément besoin d’espérance. Finalement, le Saint-Esprit m’a conduit directement dans les Écritures, et là il a répondu à mon besoin. Suite à cette expérience, je suis particulièrement concerné par le fait que les chrétiens aient une compréhension biblique de l’espérance, surtout lorsqu’ils ont des combats.

Que se passe-t-il lorsque notre espérance est testée? Pour répondre à cette question, regardons d’abord Romains 5: 1-5:

Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, c’est à lui que nous devons d’avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu.

Paul dit que nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu. Le mot se glorifier signifie se réjouir, être très confiant. Remarquez que c’est l’espérance qui produit cette joie et cette confiance, même au point de se vanter. Mais ce n’est pas tout ce que Paul a à dire. Il continue dans le verset suivant:

Bien plus, nous nous glorifions même dans les tribulations…

Dans ce verset, Paul dit quelque chose de très différent du verset précédent. Nous pouvons comprendre ‘se glorifiant dans l’espérance’, mais comment comprenons-nous ‘se glorifiant dans les tribulations et les épreuves’? Peut-être n’avez-vous jamais pensé à cela. Comment réagissez-vous à la tribulation? Vous glorifiez-vous dedans?

Pourquoi devrions-nous nous glorifier dans nos tribulations? Paul continue à expliquer:

… sachant que la tribulation produit la persévérance; la persévérance une fidélité éprouvée; et la fidélité éprouvée l’espérance. Or l’espérance ne trompe pas, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné. (SER)

Dans ces versets, Paul nous indique une progression qui mène à l’espérance. Quand nous sommes dans la tribulation, si nous nous accrochons à notre foi, alors nous pouvons garder notre espérance. Que nous apporte la tribulation? Elle engage une progression essentielle à la construction du caractère chrétien – pour nous donner une espérance solide, stable et confiante.

Vous voyez, l’espérance doit être éprouvée par la tribulation afin d’être prouvée authentique et devenir forte. Remarquez la progression: la tribulation produit la persévérance; la persévérance produit une fidélité éprouvée; une fidélité éprouvée produit une espérance solide.

Que produit la tribulation

Laissez-moi vous dire quelque chose sur la persévérance. Connaissez-vous la clé de la persévérance? C’est de persévérer! Il n’y a pas d’autre moyen d’apprendre la persévérance que de persévérer. C’est comme nager. Vous pouvez avoir toute la théorie sur la natation, vous pouvez apprendre tous les coups et les mouvements, et vous pouvez connaître tous les faits sur la respiration. Mais finalement, la seule façon d’apprendre à nager est de nager. Et la seule façon d’apprendre à persévérer est de persévérer.

Donc, quand nous arrivons à la tribulation, nous devons nous accrocher à ces vérités importantes, l’épreuve à laquelle nous sommes confrontés est pour notre bien. Cela nous aide. Dieu nous permet de passer par là parce que c’est le seul moyen de produire ce dont nous avons besoin pour cette espérance finale solide, confiante, rayonnante, inébranlable. La tribulation produit la persévérance.

Que produit la persévérance? Elle produit une fidélité éprouvée. Une personne qui a traversé la tribulation et sort victorieuse a prouvé son caractère. Paul dit que « nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés »(Romains 8:37, SER). Que signifie être « plus que vainqueurs? » Je comprends cela ainsi: vous sortez de la tribulation avec plus que vous n’aviez quand vous y êtes entré. En tant que vainqueur, vous ne vous contentez pas de défendre les vôtres, mais vous avez gagné. Il en est ainsi quand nous persévérons dans la tribulation – nous sortons avec une fidélité éprouvée.

La fidélité éprouvée est essentielle parce qu’elle établit notre espérance. Nous avions l’espérance de la gloire de Dieu avant que cela ne commence. Mais quand nous en sortons, nous avons un tout autre degré d’espérance. Cette espérance éprouvée ne nous déçoit pas, mais nous ouvre à la plénitude de l’amour de Dieu.

Vous voyez, pour recevoir la plénitude de l’amour de Dieu, vous devez avoir une fidélité éprouvée. Vous devez avoir la stabilité. Vous devez avoir un vaisseau assez fort et assez grand pour contenir tout l’amour que Dieu veut déverser en vous.

Porte d’espérance

Je voudrais illustrer ce processus à partir d’un passage des prophètes de l’Ancien Testament. Dans Osée, chapitre 2, Dieu dit à Israël comment il va agir avec eux; il parle de les emmener dans une période de tribulation. Mais alors il dit ceci:

Là, je lui donnerai ses vignes, et la vallée d’Acor, comme une porte d’espérance. Osée 2:15 SER

Il est important de savoir que le mot acor signifie «trouble». Ainsi, le Seigneur dit: « Je laisserai Israël avoir des difficultés, mais je vais œuvrer à travers ces difficultés pour qu’elles deviennent la porte de l’espérance ». C’est un merveilleux principe biblique. Chaque fois que Dieu nous fait traverser des difficultés, souvenez-vous qu’il y a toujours un moyen d’en sortir, il y a une issue, et c’est la porte de l’espérance.

Deux conditions

Je veux expliquer brièvement deux autres conditions pour cultiver ce genre d’espérance solide et confiante dont nous parlons. La première condition est que nous devons tenir compte des Écritures, de ce que dit la Bible. Paul déclare ceci dans Romains 15:4, NBS :

Car tout ce qui a été écrit autrefois a été écrit, pour notre instruction … afin que par la persévérance et par l’encouragement des Écritures, nous ayons l’espérance.

Nous avons déjà souligné que la persévérance est essentielle pour cultiver ce type d’espérance. Mais Paul dit que nous avons aussi besoin de l’encouragement des Écritures. Lorsque vous êtes dans la tribulation et que vous éprouvez des difficultés, consultez les Écritures. Lisez-les! Croyez-les! Elles vous encourageront; elles renforceront votre espérance. Ne renoncez pas à cette merveilleuse source d’espérance donnée par Dieu, qui est les Écritures.

Parfois, vous n’avez peut-être pas envie de lire la Bible, mais faites-vous violence. Dites-vous: « Je vais lire la Bible jusqu’à ce que j’entende Dieu, jusqu’à ce que j’obtienne quelque chose qui renforce mon espérance et me donne la grâce de continuer à persévérer. » Rappelez-vous, c’est ce pour quoi la Bible a été écrite, pour nous instruire qu’à travers elle nous puissions avoir de l’espérance.

Par la puissance du Saint-Esprit

C’est la deuxième condition: l’espérance ne peut venir à nous dans sa plénitude que par le pouvoir surnaturel du Saint-Esprit. Un peu plus loin dans le quinzième chapitre de Romains, Paul nous donne ces belles paroles:

Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi , pour que vous abondiez en espérance par la puissance du Saint-Esprit. Romains 15:13, SER

Dieu veut nous remplir de joie et de paix, afin que nous puissions «abonder en espérance». Cela signifie avoir plus que juste assez d’espérance pour nous-mêmes, afin que nous puissions avoir l’espérance pour servir les autres. Quand les autres sont abattus, nous avons une parole d’espérance, une parole d’encouragement pour eux. Mais notez, c’est par la puissance du Saint-Esprit. Nous ne pouvons pas le faire nous-mêmes. Le Saint-Esprit est le seul agent capable de déverser ce type d’espérance victorieuse dans nos vies.

Le Dieu de l’espérance

Je voudrais terminer notre série sur l’espérance avec cette belle phrase qui commence Romains 15:13: « Que le Dieu de l’espérance vous remplisse…. » Remarquez, Il est le Dieu de l’espérance. Vous ne pouvez pas connaître Dieu sans avoir d’espérance. Il est la seule source ultime de toute espérance véritable. Que le Dieu de l’espérance vous remplisse. C’est ma prière sincère pour vous.

Proclamons ce verset sur nos vies aujourd’hui.

Que le Dieu de l’espérance me remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que j’abonde en espérance par la puissance du Saint-Esprit

Considérez ces paroles. Méditez-les. Lorsque vous vous trouvez dans une situation difficile ou face à l’affliction, tournez-vous vers elles. Proclamez-les encore et encore, jusqu’à ce qu’elles deviennent complètement réelles dans votre vie et votre situation.

Derek Prince

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s