Israël: Netanyahu met en garde le monde et l’Iran

C’est l’accrochage le plus sérieux depuis de nombreuses années entre la Syrie et Israël. Dans la nuit de vendredi à samedi, un drone iranien lancé depuis la Syrie a été abattu au-dessus du territoire israélien. Un accrochage militaire qui, aux yeux de Benyamin Netanyahu, démontre la volonté de nuisance de l’Iran.

© Israel Defence Ministry/Reuters Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu (C), le ministre de la Défense Avigdor Lieberman (D), et le chef d’état-major de Tsahal, Gadi Eizenkot (G) à Tel-Aviv le 10 février 2018.

Quand Benyamin Netanyahu parle en anglais, il s’adresse avant tout au reste du monde. Et ce samedi, le chef du gouvernement a tenu à dire à la communauté internationale qu’il avait averti contre le danger que représente l’Iran : « Je mettais en garde depuis un moment contre l’ancrage militaire iranien en Syrie. L’Iran cherche à utiliser le territoire syrien pour attaquer Israël, dans le but affiché de détruire Israël. »

Cet accrochage démontre, dit-il, que ses avertissements « étaient 100% justes ». Et le Premier ministre a ensuite mis en garde le régime de Damas et son allié iranien : « Israël tient l’Iran et son hôte syrien responsables de l’agression d’aujourd’hui. Nous continuerons à faire ce qui est nécessaire pour protéger notre souveraineté et notre sécurité. »

Un message qu’il a également relayé à plusieurs dirigeants internationaux. Benyamin Netanyahu s’est entretenu avec le secrétaire d’Etat américain qui a soutenu « le droit d’Israël à se défendre ».

Et le chef du gouvernement israélien a aussi appelé le président russe, allié de Bachar el-Assad en Syrie. Mais la Russie, elle, s’est contentée de lancer à toutes les parties impliquées un appel à la retenue.

Source: RFI

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.