Syrie/Israël: le secrétaire général de l’ONU appelle à une désescalade immédiate

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé samedi à une désescalade immédiate entre la Syrie et Israël, suite à une journée marquée par une série d’attaques aériennes, portant les tensions dans la région à leur paroxysme.

Antonion Guterres « suit de près l’alarmante escalade militaire en Syrie et la dangereuse extension (du conflit, ndlr) au-delà de ses frontières », a déclaré dans un communiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Le haut fonctionnaire de l’ONU a souligné que toutes les parties concernées en Syrie et dans la région devaient respecter le droit international.

« Il appelle tout le monde à travailler à une désescalade immédiate et inconditionnelle de la violence et à faire preuve de retenue », a ajouté son porte-parole.

Dans les hostilités en cours en Syrie, « plus de 1.000 victimes civiles de frappes aériennes ont été recensées durant la seule première semaine de février », ajoute le communiqué de l’ONU.

L’appel de M. Guterres survient après qu’Israël a mené samedi une série d’attaques aériennes en Syrie, frappant des cibles militaires syriennes mais aussi « iraniennes » et perdant un de ses appareils au cours du plus sévère excès de tension impliquant les trois pays depuis des années.

Ces violences, dans lesquelles un pilote israélien a été gravement blessé, constituent la plus sérieuse confrontation entre intérêts israéliens et iraniens depuis 2011 et le début de la guerre en Syrie.

De son côté, le Liban a dénoncé samedi les frappes israéliennes en Syrie voisine et annoncé adresser une lettre au Conseil de sécurité de l’ONU pour protester contre « l’utilisation par Israël de l’espace aérien libanais pour mener ses attaques contre la Syrie », selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« Le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a donné ses directives à la mission libanaise permanente à l’ONU afin de déposer une plainte auprès du Conseil de sécurité, condamnant Israël et mettant en garde contre la violation de l’espace aérien libanais dans le but de commettre des attaques en Syrie », peut-on lire dans le texte.

« La politique belliqueuse israélienne menace la stabilité de la région. C’est pour cela que le Liban demande aux Etats concernés de juguler l’action d’Israël afin qu’il cesse ses agressions », conclut le communiqué de la diplomatie libanaise.

Le département d’Etat américain a apporté samedi son soutien à Israël et a dénoncé « l’escalade calculée de la menace de l’Iran » mettant la région « en danger » suite à l’interception plus tôt dans la journée d’un drone iranien sur le territoire israélien.

Alors que Moscou exprimait sa « profonde inquiétude », le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a réaffirmé au président russe Vladimir Poutine, lors d’un appel téléphonique samedi soir, le « droit et l’obligation » pour Israël « de se défendre » contre toute attaque en provenance de la Syrie.

Netanyahou dans le Golan
GPO

L’Iran a pour sa part accusé Israël de « mensonges » et souligné le droit de la Syrie à la « légitime défense », en riposte aux raids israéliens.

Le Premier ministre israélien ne cesse de mettre en garde contre ce qu’il décrit comme l’expansion de l’Iran et de prévenir qu’Israël ne permettra pas que Téhéran vienne porter la menace à ses portes, en Syrie.

Alors qu’Israël a effectué de nombreuses frappes contre le régime de Damas ou le mouvement terroriste du Hezbollah libanais depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, c’est la première fois que l’armée israélienne dit ouvertement avoir visé des cibles « iraniennes ».

Ces hostilités suscitent des spéculations sur une possible escalade, après des mois de crispations grandissantes coïncidant avec le cours pris par le conflit syrien en faveur du régime de Bachar al-Assad, un ennemi d’Israël soutenu militairement par la Russie, mais aussi par les deux grands ennemis régionaux de l’Etat hébreu: l’Iran et le Hezbollah chiite.

Source: i24 News

Un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s