Netanyahu et Trump devraient se rencontrer en mars

Après un reproche de la Maison Blanche, un responsable américain a déclaré à la télévision israélienne que le désaccord était « déjà de l’histoire ancienne »

Le président américain Donald Trump et le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une conférence de presse conjointe à la Maison Blanche, à Washington, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontrera le président américain Donald Trump le mois prochain lors de sa visite à Washington pour la conférence annuelle de l’AIPAC, a déclaré mercredi un responsable de la Maison Blanche.

La réunion aura lieu après que la Maison Blanche a réfuté l’affirmation de Netanyahu lundi selon laquelle les Etats-Unis et Israël discutaient des propositions d’Israël pour annexer les implantations en Cisjordanie. Cela marque la première fois où le Premier ministre est critiqué par l’administration Trump.

L’administration a signalé mercredi que ce bref désaccord était révolu et la relation entre les dirigeants était encore forte.

« Le président a une relation formidable avec le Premier ministre Netanyahu et a hâte de le rencontrer. C’était une réunion planifiée depuis longtemps », a déclaré un responsable de la Maison Blanche au Times of Israel.

La conférence de l’AIPAC, un rassemblement annuel de personnalités pro-israéliennes, est prévue du 4 au 6 mars à Washington.

Un responsable a déclaré à Hadashot que cette histoire d’annexion « est déjà une histoire ancienne et n’a aucune conséquence sur notre relation avec Netanyahu ».

Lundi, Netanyahu a fait cette déclaration lors d’une réunion du Likud, dont la plus haute instance a voté à l’unanimité en décembre une résolution exhortant ses dirigeants à annexer formellement certaines parties de la Cisjordanie et permettre une construction illimitée dans les implantations.

« Je peux vous dire que cela fait un moment que j’en parle avec les Américains », a déclaré Netanyahu. « Je suis guidé par deux principes sur cette question… une coordination optimale avec les Américains, dont la relation avec nous est un atout stratégique pour Israël et le mouvement d’implantations et le fait qu’il doit s’agir d’une initiative gouvernementale plutôt que privée, car ce serait un geste historique. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige une réunion de sa faction du Likoud à la Knesset, le 5 février 2018 (Miriam Alster / Flash90)

Suite à cette remarque, un porte-parole de la Maison Blanche a catégoriquement nié que de telles discussions avaient eu lieu.

« Les rapports selon lesquels les Etats-Unis ont discuté avec Israël d’un plan d’annexion pour la Cisjordanie sont faux », a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Raffel, dans un communiqué. « Les Etats-Unis et Israël n’ont jamais discuté d’une telle proposition, et l’attention du président reste fermement sur son initiative de paix israélo-palestinienne. »

À la suite de la déclaration de la Maison Blanche, Netanyahu a rapidement reculé, son bureau publiant une clarification expliquant qu’il avait simplement « mis les Américains au courant des initiatives présentées à la Knesset ».

La rencontre entre Netanyahu et Trump le mois prochain sera la première rencontre entre les 2 chefs d’Etat depuis que la police a recommandé mardi l’inculpation de Netanyahu pour corruption, de fraude, et d’abus de confiance dans une affaire de corruption.

Il a nié avoir commis tout acte illégal et a déclaré que les allégations étaient « sans fondement ».

Heather Nauert, porte-parole du département d’Etat américain, à Washington, le 8 juin 2017. (Crédit : capture d’écran)

La porte-parole du département d’Etat, Heather Nauert, a déclaré mardi que les recommandations de la police étaient une « affaire interne israélienne ».

« La seule chose que j’ai à dire à ce propos est que les Etats-Unis entretiennent des relations très étroites non seulement avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, mais aussi avec le gouvernement israélien », a-t-elle déclaré lors de la conférence de presse quotidienne.

« Nous en sommes certainement informés, mais nous considérons qu’il s’agit d’une affaire interne à Israël. »

Source: Times of Israël

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s