Les sismologues mettent en garde…

…DE L’ÉRUPTION CATASTROPHIQUE “IMMINENTE” DE YELLOWSTONE

Les sismologues ont averti que le super volcan de Yellowstone montre des signes d’une éruption “imminente”, qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour l’humanité.

Selon les scientifiques, un processus connu sous le nom de déformation, où les roches souterraines changent de forme, se produit sous la surface du volcan.

Express.co.uk a rapporté : Les chercheurs indiquent que la déformation se produit quand il y a un changement dans la quantité de pression dans la chambre magmatique et les experts gardent un oeil sur le développement. 

Des sismologues de l’UNAVCO, un consortium à but non lucratif administré par des universités, utilisent le “Global Positioning System, des inclinomètres de forage et des déformations de forage”pour mesurer les moindres changements de déformation à Yellowstone.

Dans un article paru dans la Billings Gazette, David Mencin et Glen Mattioli, géodésiques de l’UNAVCO, affirment que “le signal de déformation est plus grand que si la croûte sous Yellowstone était complètement solide”.

Cela laisse supposer que la lave circule d’une manière très fluide, ce qui permet à la pression de s’accumuler dans la chambre.

Le duo a déclaré: “Ces observations indépendantes concordent avec d’autres instruments de Yellowstone, comme les sismographes, qui indiquent une zone de roche semi-fondante commençant à environ quatre kilomètres sous la surface.”

“Nous utilisons le terme ‘semi-fondue’ parce que la zone entière ne contient qu’entre cinq et 15 % de roche liquide qui occupe de petites poches d’espace entre les roches solides.”

Cependant, ils ajoutent que “ces résultats ne sont pas alarmants”, et que ces mesures sont cohérentes pour un volcan qui s’est accumulé pendant près d’un million d’années.

Le super volcan Caldera de Yellowstone est entré en éruption il y a 700 000 ans.

Si le volcan du Wyoming venait à entrer en éruption, on estime que 87 000 personnes seraient tuées instantanément et que les deux tiers des Etats-Unis deviendraient immédiatement inhabitables.

Le grand épandage de cendres dans l’atmosphère bloquerait la lumière du soleil et affecterait directement la vie sur Terre, créant ainsi un “hiver nucléaire”.

L’éruption massive pourrait être 6 000 fois plus puissante que celle du mont St Helens de Washington en 1980, qui a tué 57 personnes et déposé des cendres dans 11 États et cinq provinces canadiennes. 

Si le volcan entre en éruption, un changement climatique se produirait, car le volcan déverserait des quantités massives de dioxyde de soufre dans l’atmosphère, qui peut former un aérosol de soufre qui réfléchit et absorbe la lumière du soleil.

Source : Nouvel Ordre Mondial 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s