La Ligue arabe demande au Guatemala d’annuler sa décision de déplacer son ambassade à Jérusalem

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul-Gheit, a exhorté jeudi le Guatemala à annuler sa décision de déplacer son ambassade à Jérusalem, selon le site officiel de l’Autorité palestinienne Wafa.

Dans une lettre adressée au président guatémaltèque Jimmy Morales, Aboul-Gheit a exprimé son insatisfaction face à la décision du président de transférer son ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, a déclaré le porte-parole du secrétaire général Mahmoud Afifi dans un communiqué.

Le président Morales a annoncé lors de la conférence annuelle de l’AIPAC que son pays transférera son ambassade à Jérusalem en mai, deux jours après le transfert de l’ambassade américaine.

« Sur mes instructions, deux jours après le transfert par les Etats-Unis de leur ambassade, le Guatemala transfèrera de façon permanente son ambassade à Jérusalem », a-t-il déclaré. « Je voudrais remercier le président Trump pour avoir montré le chemin », a-t-il ajouté sous les vivats.

Le pays a déjà commencé à chercher un lieu pour y accueillir sa chancellerie à Jérusalem.

« La Ligue arabe s’attendait à ce que le Guatemala cherche à valoriser sa coopération politique, économique et culturelle bilatérale et à faire respecter le droit international et la justice », a déclaré le porte-parole Afifi dans sa déclaration.

Cependant, il a souligné que les Arabes étaient disposés à maintenir des relations « amicales » avec le pays et à éviter toute action qui pourrait nuire à ses relations dans l’avenir.

Les Etats-Unis envisagent de transférer officiellement leur ambassade en Israël à Jérusalem le 14 mai 2018, soit pendant le 70ème anniversaire de la déclaration d’indépendance d’Israël, ainsi que la reconnaissance de l’Etat juif par Washington.

Le transfert de l’ambassade du Guatemala devrait donc avoir lieu le 16 mai.

Le Guatemala a été le premier pays à suivre les Etats-Unis sur ce sujet, malgré la résolution adoptée la veille par l’Assemblée générale de l’ONU pour condamner la décision américaine et pour demander l’annulation de cette mesure.

Source: i24 News

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.