Au bord d’un plan de paix au Moyen-Orient

Pas de commentaire

Alors que les jours déclinent à la suite des signes de l’Apocalypse 12 et de la confluence des signes en 2017, et que le 70ème anniversaire d’Israël approche rapidement, nous pourrions nous attendre à entendre beaucoup de bruit concernant un accord sur le statut final entre Israël et la Palestine.  C’est exactement ce que nous entendons.

Les nouvelles ont glissé que l’administration de Donald Trump se prépare à dévoiler son plan de paix au Moyen-Orient lors d’une prochaine conférence au Caire.  Les détails clés de l’accord proposé par Donald Trump et Kushner incluent :

  • La division permanente de la Terre Sainte entre Israël et un soi-disant « État palestinien »
  • La division de Jérusalem entre les moitiés occidentale (israélienne) et orientale (palestinienne), avec la vieille ville fortifiée et le Mont du Temple tombant sous le contrôle d’un moniteur international
  • Le plus grand bloc de colonies d’Israël en dehors des frontières internationalement reconnues, la « Zone C », resterait sous contrôle israélien
  • Le gouvernement palestinien abandonnerait son appel à un « droit de retour » palestinien sur les terres israéliennes
  • Le gouvernement palestinien assumerait le contrôle des zones A et B
  • Le gouvernement américain financerait le développement de l’état palestinien à hauteur de 40 milliards de dollars

Ces détails ont maintenant été largement rapportés dans les médias, mais restent encore des rumeurs, bien que probablement assez proche de la vérité de ce qui sera bientôt révélé.  Pour le moment, l’Autorité Palestinienne dénonce le rôle des États-Unis dans le processus de paix à cause du déplacement de l’ambassade par Donald Trump, mais la vérité est que Mahmoud Abbas sait qu’il n’obtiendra pas une bien meilleure affaire que celle-ci et la carotte de 40 milliards de dollars, en plus des pressions secrètes par les Égyptiens et les Saoudiens qui pourraient l’influencer en 2018.

Le moment semble certainement correspondre à la lumière de tous les signes prophétiques qui ont récemment convergé.

En ce qui concerne le prochain déplacement de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, à l’occasion du 70ème anniversaire d’Israël, le Premier Ministre Benjamin Netanyahu veut apparemment que le président Donald Trump soit présent lors de l’ouverture, ce qui ferait de l’occasion un spectacle.  Le président guatémaltèque Jimmy Morales vient d’annoncer que son pays déménagera son ambassade à Jérusalem deux jours après le déplacement de celle des États-Unis, le 14 mai.

À la lumière de tout ce qui se passe maintenant, je vous encourage à étudier le plus récent article de WatchForTheDay et également à jeter un coup d’œil à l’article le plus récent de A Little Strength, qui est une superbe description des bases prophétiques et comment se diriger directement dans le domaine des  prophéties bibliques.

Source : Unsealed 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s