Qui allons-nous servir?

Mes membres, les parties de mon corps, sont des instruments de justice, soumis à Dieu pour son service et pour sa gloire.

«Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice?» (Romains 6:16)

Paul dit que lorsque nous nous livrons à quelqu’un, nous devenons son esclave pour lui obéir.

En supposant que nous nous livrions à l’immoralité, nous devenons donc son esclave. Nous ne pouvons pas nous livrer au péché sans devenir son esclave. Par conséquent, c’est à nous de décider à qui nous voulons nous livrer. Certains parmi nous n’aiment pas avoir à faire un choix, mais dans la vie spirituelle nous ne pouvons pas y couper.

A la fin de sa vie, Josué a mis Israël devant un choix:

«Maintenant, craignez l’Éternel, et servez-le avec intégrité et fidélité… Et si vous ne trouvez pas bon de servir l’Éternel, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir, ou les dieux que servaient vos pères au delà du fleuve, ou les dieux des Amoréens dans le pays desquels vous habitez. Moi et ma maison, nous servirons l’Éternel.» (Josué 24:14–15)

Josué a invité les Israélites à faire un choix et ce choix n’a pas changé depuis. Il ne s’agit pas de savoir si nous voulons servir, mais qui nous voulons servir. Nous allons servir, c’est un fait. Avant d’être rachetés, nous n’avions pas le choix. Nous ne pouvions pas tenir le péché éloigné de nous, nous n’avions d’autre ressource que d’être ses esclaves et serviteurs de satan. Cependant, après avoir connu la rédemption par la foi en Jésus-Christ, une autre possibilité s’offre à nous: Nous pouvons choisir de servir Dieu et d’être «esclaves» de la justice.

Merci Jésus, pour ta victoire sur la croix. Je choisis de servir le Seigneur et je proclame que mes membres, les parties de mon corps, sont des instruments de justice, soumis à Dieu pour son service et pour sa gloire. Amen.

Derek Prince