L’Eglise actuelle de Jésus Christ a été puissamment bénie par Dieu, mais à moins que la force qui est derrière les ministères ne soit une dépendance totale envers l’Esprit Saint, tous les efforts sont futiles. De la bonne musique, une prédication éloquente ou des pasteurs persuasifs sont de bonnes choses, mais seule la puissance et la démonstration du Saint-Esprit peuvent pousser les gens à tomber à genoux.

Salomon était l’homme le plus sage qui ait jamais vécu. Il était bien organisé, bien mieux éduqué que son père David et il a fait mieux et plus grand que toutes les générations précédentes n’auraient pu l’imaginer. Tout ce qui concernait Salomon était à couper le souffle, extravaguant et tellement impressionnant. Mais la force derrière Salomon était sa sagesse et sa connaissance – et il a délivré un message dénué de puissance…

Comparons les deux types d’Eglises : celle de Salomon et celle de David. Dans l’Eglise de Salomon, un prédicateur se contente de rassembler des vérités bibliques et de créer un message à partir de là. Ensuite, il se dit : “C’est la Parole de Dieu, donc elle doit avoir un impact.” Mais peu importe à quel point ce qu’il dit est persuasif, sans l’onction du Saint-Esprit, tout n’est que parole morte.

D’un autre côté, l’Eglise de David était remplie d’affliction sincère vis-à-vis du péché et d’un profond désir de connaître le Père. Quand David se trouvait sur son lit de mort, il a parlé à Salomon de l’intimité avec le Seigneur. “Mon fils, je veux te dire le secret de mon ministère, pourquoi Dieu a été avec moi partout où je suis allé.” Écoute certaines des dernières paroles de David à son fils : “L’Esprit de l’Éternel parle par moi, et sa parole est sur ma langue” (2 Samuel 23:2).

David disait : “Je ne me confie pas en mes connaissances et en ma sagesse. En fait, je ne me confie en aucune ressource de ma chair. Je n’étais qu’un homme faible mais je me reposais sur l’Esprit Saint ! Toutes les paroles que j’ai prononcées étaient sous son onction. Ses mots remplissaient ma bouche !”

Tous les véritables trésors de sagesse et de connaissance sont cachés en Jésus Christ (voir Colossiens 2:3) et ils nous sont accessibles.

David Wilkerson

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s