« Le Hamas oblige les compagnies d’autobus à transporter les émeutiers aux manifestations » (COGAT)

Un enregistrement dévoile comment le Hamas exerce des pressions sur les conducteurs de bus

Un enregistrement a été posté vendredi par le coordinateur des activités du gouvernement dans les Territoires (COGAT) Yoav Mordechai pour pointer du doigt la façon dont le Hamas force les dirigeants des compagnies de bus dans la bande de Gaza à conduire les émeutiers à participer aux rassemblements à la barrière de sécurité avec Israël.

Yoav Mordechai

« Une conversation entre un officier du COGAT et un représentant d’une compagnie de bus de la bande de Gaza révèle rien de moins qu’un spectacle d’horreur: menaces, détentions, confiscations et même envoi de chauffeurs au nom de l’organisation terroriste pour transporter les émeutiers aux violentes manifestations le long de la barrière de sécurité avec Israël, » a posté le COGAT sur sa page Facebook.

« Voilà le vrai visage de l’organisation terroriste qui prétend que les émeutes violentes sont spontanées. Le Hamas terrorise son propre peuple, » poursuit la publication.

« Nous ne voulions pas aller là-bas (à la barrière) ils sont venus et nous ont forcé à quitter, » lance le responsable de la compagnie de bus.

Par ailleurs, le mouvement terroriste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza a proposé d’offrir 3.000 dollars à la famille de tout Palestinien tué par les soldats israéliens à la frontière entre cette enclave et Israël, théâtre de violences meurtrières.

Dans un communiqué, le Hamas a annoncé qu’il accorderait à chaque « famille de martyr » la somme de 3.000 dollars alors que ceux qui sont grièvement blessés recevront 500 dollars.

Ces paiements seront effectués « à la lumière des conditions économiques difficiles auxquelles est confronté notre peuple dans la bande de Gaza en raison du blocus israélien continu », a-t-il ajouté.

Au moins 20 émeutiers palestiniens ont été tués le 30 mars près de la barrière séparant Israël de la bande de Gaza au premier jour de « la marche du retour ».

Des appels ont été lancés aux habitants de Gaza pour qu’ils participent vendredi, après la prière hebdomadaire, à de nouvelles protestations près de la frontière.

Israël a prévenu que les consignes de tirs données à la frontière le 30 mars resteraient les mêmes en prévision de ces manifestations.

Source: i24 News