L’offrande parfaite

Jésus a été fait péché à cause de notre iniquité afin que nous soyons rendus justes de sa justice.

Il a «plu» à l’Eternel de rendre Jésus malade ou de «le faire maladie en le brisant.» Jésus a été brisé par la maladie, physiquement. Son corps a été broyé, tailladé, mutilé, quel que soit le terme que vous voudrez employer. Il est totalement devenu maladie sur la croix.

«Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, il verra une postérité….» (Esaïe 53:10)

Là où le français dit «un sacrifice pour le péché,» l’hébreu n’utilise qu’un seul mot asham, qui signifie «culpabilité» ou «péché» ou «sacrifice pour le péché.» Dans le langage de l’Ancien Testament, le même terme était utilisé à la fois pour ‘culpabilité’ ou ‘sacrifice de péché’. La raison en est que, sous la loi lévitique, lorsque les animaux étaient amenés en sacrifice, l’homme dont le péché devait être expié posait ses mains sur la tête de l’animal et confessait ses péchés au-dessus de lui, ce faisant, il transférait symboliquement son péché sur l’animal. De cette manière, le sacrifice pour le péché est devenu péché à cause du péché de l’homme. Puis, on se chargeait de l’animal, au lieu de tuer l’homme, on le tuait lui.

Il est clair que tout cela est une représentation de la mort de Christ. L’auteur d’Hébreux disait qu’il était impossible pour le sang de taureaux ou de béliers d’ôter les péchés (voir Hébreux 10:4). Le système sacrificiel n’était qu’une image qui ramenait à la transaction accomplie sur la croix. Cependant ici, se rapportant à cet événement particulier, la Bible dit que Dieu a fait que la vie de Jésus soit péché. Voilà la réelle signification de «livrer sa vie en sacrifice pour le péché.» L’apôtre Paul a confirmé ce point lorsqu’il a cité Esaïe 53:10 dans le passage suivant: «Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.» (2 Corinthiens 5:21).

Merci Jésus, pour ton œuvre sur la croix. Je proclame que Jésus a été fait péché à partir de notre iniquité afin que nous soyons rendus justes de sa justice. Amen.

Derek Prince

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s