Ivanka Trump et Jared Kushner, tous deux conseillers du président américain Donald Trump, devraient représenter les Etats-Unis lors de l’inauguration de l’ambassade prévue en mai à Jérusalem, ont confirmé dimanche des responsables israéliens.

Les fonctionnaires ont déclaré que des sénateurs américains et des membres de la Chambre des Représentants seront également présents.

Le président américain Donald Trump avait affirmé dans un premier temps qu’il pourrait assister à l’inauguration de l’ambassade américaine, assurant que les relations entre les Etats-Unis et Israël n’avaient « jamais été aussi bonnes ».

« Si je peux, j’irai », avait affirmé M. Trump, interrogé, en présence du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, sur un éventuel déplacement à Jérusalem pour l’inauguration de l’ambassade américaine prévue le 14 mai pour coïncider avec le 70e anniversaire de la création de l’Etat d’Israël.

Le président des Etats-Unis avait finalement annoncé en mars qu’il ne se rendrait pas à Jérusalem pour l’inauguration.

L’extérieur du bâtiment de l’ambassade des États-Unis dans la ville côtière israélienne de Tel-Aviv photographiée le 20 janvier 2017, le jour où Donald Trump a été inauguré en tant que 45e président des États-Unis. Jack GUEZ (AFP/File)

Depuis son arrivée au pouvoir, Trump a confié à son gendre et proche conseiller Jared Kushner ainsi que qu’à son ancien avocat Jason Greenblatt le rôle de s’entretenir à la fois avec les Israéliens et les Palestiniens afin de décider d’une façon pour relancer les négociations de paix au point mort depuis 2014 lorsque la politique de l’ancien secrétaire d’Etat John Kerry s’est soldée par un échec.

Greenblatt et Kushner ont déjà visité Jérusalem et Ramallah, ainsi que plusieurs autres capitales du Moyen-Orient.

Donald Trump avait promis durant sa campagne de déménager l’ambassade à Jérusalem, comme le stipule une loi du Congrès adoptée en 1995.

Son annonce le 6 décembre dernier de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël rompt avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international considérant que la question de Jérusalem.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré jeudi dernier qu’au moins six pays sont actuellement en pourparlers avec Israël pour déplacer leurs ambassades à Jérusalem.

Il a exhorté les pays à suivre les Etats-Unis et le Guatemala en assurant qu’il ferait avancer les efforts de paix et a promis un « traitement préférentiel » aux dix premières ambassades transférées dans la capitale israélienne.

Source: i24 News

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s