Jésus a souffert notre mort afin que nous recevions sa vie.

Jésus s’est qualifié lui-même de «bon berger» (Jean 10:11, 14). Comme l’illustre le Psaume 23, la provision du berger peut se synthétiser en une expression extraordinaire: la sécurité totale. Mais n’oubliez pas que toute provision se mesure à notre engagement. Si notre engagement est total, notre sécurité est totale. Si nous posons des limites à notre engagement, nous ne pourrons pas jouir de la totale sécurité que Jésus offre.

Nous pouvons renforcer cette illustration de l’Ancien Testament en lisant les paroles de Jésus dans le Nouveau Testament: «Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.» (Jean 10:10). Jésus nous explique la raison pour laquelle il est venu sur terre. Il la résume en une simple expression: que nous «ayons la vie.» Non pas une petite vie limitée, mais une vie «dans l’abondance.» Une vie qui déborde. La vie pour chaque partie de notre être. Une vie plus que suffisante pour faire face à tous les défis et à toutes les pressions qui pourraient s’élever contre nous.

Puis un peu plus loin, Jésus se sert de l’expression suivante, «la vie éternelle»:

« Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.» (Jean 10:27–28)

Observez la phrase centrale: «Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais.» Par ce passage, nous voyons que Jésus est venu afin que nous ayons la vie éternelle, une vie qui s’étend au-delà de ce monde. Une vie qui va au-delà de la tombe. Une vie qui durera pour l’éternité. Un jour, j’ai entendu quelqu’un faire ce commentaire très perspicace: «Je crois que je vivrais aussi longtemps que Dieu vivra parce qu’il est devenu ma vie.» Voilà la vie que Jésus est venu nous offrir. Sa vie, éternellement.

Merci Jésus, pour ton œuvre sur la croix. Par ta mort, j’ai la vie éternelle et abondante, Jésus a souffert ma mort afin que je puisse recevoir sa vie. Amen.

Derek Prince

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s