« Père, glorifie ton nom !  Et une voix vint du ciel : Je l’ai glorifié, et je te glorifierai encore.  La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre.  D’autres disaient : Un ange lui a parlé.  Jésus dit : Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre ; C’est à cause de vous. » (Jean 12:28-30)

« Et l’Esprit et l’épouse disent : Viens.  Et que celui qui entend dise : Viens.  Et que celui qui a soif vienne ; Que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.  Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ; Et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.  Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. » (Apocalypse 22:17-20)

Dans ce bulletin, nous allons nous concentrer sur un monde qui subit un changement sociétal dramatique sous nos yeux.  Le 8 juin 1949, un livre intitulé Nineteen Eighty-Foura été publié.  Ce livre, écrit par le célèbre auteur George Orwell, raconte l’histoire d’un monde dystrophique où les masses sont constamment surveillées par l’œil vigilant de « Big Brother », les nouvelles sont continuellement manipulées, l’histoire est réécrite et les trois restants on dit que les pays sont dans un état de guerre perpétuel.  Cette description vous semble familière ?  Le roman d’Orwell est une œuvre de fiction, mais le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui commence rapidement à ressembler à une société orwellienne.  Assez étonnamment, les progrès technologiques de notre temps dépassent de loin l’imagination d’Orwell, et les capacités de surveillance qui existent maintenant font que le fictif Big Brother semble rudimentaire en comparaison.

Considérez ce qui se passe en Chine.  Ce pays communiste totalitaire, bien connu pour ses violations des droits de l’homme, met actuellement en œuvre un nouveau système sociétal de crédit social.  Ceux qui ont un bon score de crédit social se verront accorder des privilèges spéciaux, tandis que ceux qui ont un faible score de crédit social verront leur vie plus restreinte.  Par exemple, les citoyens chinois qui diffusent de fausses informations ou ceux qui ne paient pas leurs amendes ou ceux qui désobéissent au gouvernement verront bientôt qu’ils seront interdits de prendre un train ou de prendre l’avion.  Ce score de crédit social est alimenté par un système de surveillance avec des capacités incroyables. Selon un rapport publié en avril 2018, la technologie de reconnaissance faciale sophistiquée a permis au gouvernement chinois de localiser un fugitif nommé Ao dans une foule de 50.000 personnes lors d’un concert à Hong Kong.  « Ao était soupçonné d’être impliqué dans un crime économique et a été inscrit sur un système national en ligne, il était très choqué et avait un visage vide quand nous l’avons attrapé », a déclaré un officier de police chinois.

En Chine, il n’y a pas de droit à la liberté d’expression.  Ainsi, l’accès à Internet est très restreint, et les autorités du pays ont annoncé des plans pour censurer davantage et limiter le contenu trouvé en ligne.  « Sans sécurité sur le web, il n’y a pas de sécurité nationale, il n’y a pas de stabilité économique et sociale, et il est difficile de garantir les intérêts des masses plus larges », a déclaré le président chinois Xi Jinping.  Xi Jinping a également été cité par l’agence de presse officielle Xinhua : « Nous ne pouvons pas laisser Internet devenir une plate-forme pour diffuser des informations nuisibles et susciter des problèmes avec des rumeurs. »

Avec les nombreuses restrictions sur le contenu Internet, les Chinois ne sont plus autorisés à acheter des Bibles en ligne.  La nouvelle restriction est entrée en vigueur alors même que le gouvernement chinois a annoncé son intention de retraduire la Bible pour s’assurer qu’elle se conforme au « christianisme et à la théologie à la chinoise ».  Je frémis de penser aux changements qu’un gouvernement communiste athée pourrait apporter à la Bible, mais il est sûr de dire que ce qui reste après leurs modifications ne sera plus les Écritures.  Alors que le gouvernement chinois prétend officiellement autoriser le Christianisme dans son pays, les églises en Chine sont très réglementées.  Cela est évident dans un nouveau document publié par le gouvernement chinois, qui prétend protéger la liberté religieuse de la nation.  Dans la première partie de ce document, nous lisons : « Orienter activement les religions vers la société socialiste signifie guider les croyants à aimer leur pays et leurs compatriotes, sauvegarder l’unité nationale, la solidarité ethnique, être subordonné aux intérêts généraux de la nation et cela signifie également que les groupes religieux doivent guider les dirigeants du PCC (Parti Communiste Chinois) et du système socialiste … »

La Chine a manifestement un grand mépris pour la Parole de Dieu et pour le Peuple de Dieu.  Malgré les efforts déployés au cours des années pour supprimer le Christianisme dans leur pays communiste, le Christianisme souterrain a prospéré.  Ce nouveau plan est probablement une tentative d’endormir les chrétiens dans un faux sentiment de sécurité tout en altérant subrepticement la Bible et en tordant les croyances chrétiennes.  Pourtant, nous savons que l’apôtre Paul nous dit dans II Timothée 2:9 que « Mais la parole de Dieu n’est pas liée ».  Nous savons aussi que Jésus a promis dans Matthieu 24:35 : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point ».  De la même manière, Psaumes 119:89 nous dit : « À toujours, Ô Éternel !  Ta parole subsiste dans les cieux. »

Notre monde dans un Web

Vraiment, il n’y a pas beaucoup de vie privée dans cet âge moderne.  Dans l’état australien de la Nouvelle-Galles du Sud, des plans sont en cours pour déployer de nouveaux systèmes de caméras évoluées qui détecteront non seulement le moment où un conducteur utilise un téléphone mobile sur la route, mais lui signaleront automatiquement une infraction sans même savoir qu’il a été pris.    « Développer cette technologie serait une première mondiale et c’est une des priorités de notre plan de sécurité routière pour 2021 que nous avons annoncé », a déclaré la Ministre des Routes de la Nouvelle-Galles du Sud, Melinda Pavey.

Pour aggraver les choses, la surveillance mondiale par satellite est sur le point d’être améliorée.  Une nouvelle société connue sous le nom de EarthNow développe un système tellement avancé qu’il peut fournir des vidéos en temps réel de tous les coins de la planète.  Ce réseau de satellites utilise une technologie conçue par un homme connu sous le nom de Greg Wyler qui a donné à son système le nom de OneWeb.  C’est un choix intéressant pour un nom, car un web est quelque chose dans lequel la proie est piégée.  Les autres investisseurs de la société sont Airbus, Softbank Group et le fondateur de Microsoft, Bill Gates.  Pour ceux qui se demandent comment cette technologie pourrait être utilisée, EarthNow a fourni une liste de suggestions incluant : « Attraper la pêche illégale sur le fait, observer les ouragans et les typhons au fur et à mesure qu’ils évoluent, détecter les feux de forêt au début, observer les volcans dès le début de leur éruption, aider les médias à raconter des histoires du monde entier, suivre les grandes baleines au cours de leur migration, aider les villes intelligentes à devenir plus efficaces, fournir des données à la demande sur la santé des cultures et observer les zones de conflit ».  Si la technologie OneWeb de EarthNow peut faire toutes ces choses, il semble bien qu’elles auront la capacité de surveiller le monde entier.

Avec les capacités étonnantes de surveillance qui existent maintenant, on pourrait avoir l’impression que la seule vie privée qui nous reste est dans les limites de notre esprit humain.  Cela pourrait changer aussi.  Selon un rapport publié par Newsweek Magazine, les scientifiques ont maintenant la capacité de lire dans les pensées.  En utilisant une technique qui surveille l’activité électrique dans le cerveau humain, des chercheurs de l’Université de Toronto à Scarborough ont effectué une expérience avec treize sujets de test.  Chaque personne a regardé des images de 140 visages humains.  Des algorithmes informatiques spéciaux ont ensuite été utilisés pour reconstruire les mêmes images de visages à partir de données de scintigraphie cérébrale.  Ainsi, les scientifiques ont maintenant la possibilité d’effectuer une analyse du cerveau et d’utiliser cette information pour voir ce que les gens observent ou pensent.  On ne peut qu’imaginer comment cette technologie sera utilisée à mesure qu’elle sera développée et perfectionnée.  Un jour viendra peut-être où même nos pensées ne seront plus privées.

La nouvelle dépendance au monde

Si vous vous sentez enclin à observer une foule de personnes en public, vous remarquerez probablement qu’une grande partie de ce groupe regarde ses smartphones.  Ces appareils ont révolutionné la façon dont les gens consomment de l’information, et ils sont si omniprésents qu’il semble que presque tout le monde en a un, même les jeunes enfants.  Ces dernières années, une dépendance aux smartphones a pris le dessus au point que de nombreux utilisateurs ne peuvent même pas les déposer pendant une demi-heure pour profiter d’un repas. Maintenant, les chercheurs sonnent l’alarme.

Selon une nouvelle étude réalisée à l’Université d’État de San Francisco, en Californie, la dépendance aux smartphones et aux autres appareils avec un écran affecte le cerveau humain de la même manière que les médicaments opioïdes.  « La dépendance comportementale de l’utilisation de smartphones commence à former des connexions neurologiques dans le cerveau de la même manière que les personnes qui prennent OxyContin pour le soulagement de la douleur, progressivement », a déclaré Erik Peper, co-responsable de l’étude et professeur d’éducation sanitaire à l’école en Californie.  Les auteurs de l’étude estiment que la sur-utilisation des smartphones a conduit à une épidémie de solitude et de dépression.  « Il y a une épidémie de dépression et de solitude dans cette génération, et cela n’est devenu que très troublant au cours des cinq dernières années », a déploré le professeur Peper.  Selon Peper et son collègue, le professeur Richard Harvey, les élèves de leur école ne déposent jamais leurs smartphones et sont vus en train de les utiliser avant les cours, pendant les cours et après les cours avec peu d’interaction dans le monde réel.  Une autre étude réalisée dans une université indienne a montré que les étudiants vérifiaient leur smartphone en moyenne 150 fois par jour.

L’utilisation excessive des smartphones et des autres appareils peut faire des ravages sur le corps humain.  Ceux qui utilisent des smartphones se penchent souvent sur eux en position debout, et cette position anormale a été montrée pour modifier la courbure naturelle du cou humain.  La condition, qui a reçu le nom de « cou technique », peut causer un tel déséquilibre que ceux qui en souffrent auront l’impression que leur tête pèse 10 livres de plus que la normale.  En conséquence, la douleur dans le haut du dos et la région du cou sont des symptômes communs.  « Nous voyons cela chez des enfants de plus en plus jeunes parce qu’ils prennent leurs téléphones à un âge de plus en plus jeune, c’est une des choses les plus courantes que nous voyons », a déclaré le Dr Brian Wallace, chiropraticien à Bernardsville, au New Jersey.

L’inventeur Tony Fadell, qui a aidé Apple Computer Corp, à concevoir le lecteur de musique iPod et le iPhone, a déploré le fléau de la dépendance au smartphone dans un article écrit pour Wired Magazine.  « Nous avons tous été transformés au cours de la décennie qui a suivi le dévoilement du iPhone : Adultes, enfants et nous tous, nous sommes toujours connectés aux courriels, à la messagerie, au shopping, aux banques, etc., en plus des applications sociales, de jeux et de divertissement.  Beaucoup d’entre eux semblent bénins, mais nous les utilisons plus que nous le savons », a écrit Fadell.  Fait intéressant, il existe maintenant des installations de réadaptation visant à guérir la dépendance aux smartphones aux États-Unis. Ces installations sont parfois appelées « cliniques de désintoxications   numériques ».

Il y a un grand danger à avoir constamment l’esprit occupé par les appareils.  Si nos yeux sont toujours collés à un écran et que nos pensées sont dirigées vers ce qui s’y passe, comment entendrons-nous la voix de Dieu ?  Je crois que Dieu parle beaucoup plus souvent que les gens ne le pensent, mais peu de gens écoutent encore.  Tout au long des Écritures, nous pouvons trouver des exemples de paroles de Dieu, mais même à l’époque où Jésus-Christ était ici sur terre, beaucoup avaient perdu leur capacité d’entendre.  Dans Jean 12:28-30, nous voyons un exemple de Dieu parlant du ciel.  Ces versets nous disent : « Père, glorifie ton nom !  Et une voix vint du ciel : Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore.  La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient : Un ange lui a parlé.  Jésus dit : Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre ; C’est à cause de vous. »  Les gens dans cette histoire n’avaient pas nos appareils modernes et luttaient encore pour entendre la voix de Dieu.  Combien plus difficile est-ce maintenant alors que nous avons tant de distractions ?

Une autre déclaration choquante du Pape François

Sans aucun doute, le Pape François a fait sa part de déclarations controversées dans le passé.  En ce qui concerne l’homosexualité, le Pape a écrit : « Je préfère que les homosexuels viennent à la confession, qu’ils restent proches du Seigneur et que nous prions ensemble, que nous puissions leur conseiller de prier et montrer leur bonne volonté, leur montrer le chemin et les accompagner tout le long du chemin. »  Dans cette déclaration, il ne mentionne jamais la nécessité de se repentir.  Le Pape François a également fait des ouvertures aux athées en leur disant : « Faites le bien et nous trouverons un point de rencontre ».  Le leader de l’Église Catholique Romaine a également tenté de faire appel aux musulmans et a écrit dans un article publié en 2015 sur le site de réseautage social connu sous le nom de Twitter : « Les chrétiens et les musulmans sont frères et sœurs et nous devons agir comme tels ».  En janvier 2016, le Pape a lancé un appel à tous les types d’adhérents religieux en déclarant : « Beaucoup pensent différemment, ressentent différemment, cherchent Dieu ou rencontrent Dieu de différentes manières : Dans cette foule, dans cette gamme de religions, il y a seulement une certitude que nous avons pour tous : Nous sommes tous des enfants de Dieu ».  Cette déclaration contredit directement les paroles de Jésus dans Jean 8:44 quand il s’est adressé à ses détracteurs en  disant : « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père.  Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui.  Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; Car il est menteur et le père du mensonge. »

En plus d’attiser les flammes de la controverse, une histoire a éclaté à la fin de mars 2018 indiquant que le Pape François avait exprimé des doutes quant à l’existence de l’enfer.  Selon l’histoire, le Pape François a eu une réunion privée avec Eugenio Scalfari, l’homme qui a fondé un journal italien connu sous le nom de La Repubblica.  Au cours de leur conversation, Scalfari s’interroge sur la destination finale des « mauvaises âmes »auxquelles le Pape répond : « Elles ne sont pas punies, celles qui se repentent obtiennent le pardon de Dieu et prennent place parmi les rangs de ceux qui le contemplent, mais celles qui ne se repentent pas et ne peuvent pas être pardonnées disparaissent.  Un enfer n’existe pas, la disparition des âmes pécheresses existe ».  Bien que nous ne puissions pas être absolument certains que le Pape François ait fait ces remarques, compte tenu de ses antécédents, je trouve qu’il est probable qu’il l’ait fait.  Le Vatican a rapidement rejeté le rapport de Scalfari, en disant le 29 mars 2018 : « Ce qui est rapporté par l’auteur dans l’article d’aujourd’hui est le résultat de sa reconstruction, dans laquelle les mots littéraux prononcés par le pape ne sont pas cités.  Aucune citation de l’article précité ne doit donc être considérée comme une transcription fidèle des paroles du saint père. »  Néanmoins, le Pape François et Eugenio Scalfari, qui est athée, semblent être de bons amis.  Selon le New York Times, le duo s’est réuni cinq fois au mois de mars 2018.  En parlant de leur relation, Scalfari aurait déclaré : « Nous sommes devenus amis, il m’a béni, mais sachant que je ne suis pas fidèle, il m’a fait un bisou et j’ai répondu de la même façon ».

Pour éviter toute confusion concernant l’éternité, Jésus nous a donné une déclaration succincte dans Jean 5:28-29 : « Ne vous étonnez pas de cela ; Car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront.  Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. »

Progrès dans le combat pour la vie

L’avortement est vraiment un acte odieux et ignoble qui ne devrait pas être légal aux États-Unis d’Amérique.  C’est un péché terrible et un qui, je crois, apporte une malédiction de Dieu sur la terre.  Heureusement, il y a eu quelques progrès dans la lutte pour la vie.  Le 29 mars 2018, le vice-président des États-Unis, Mike Pence, a présenté un vote sans précédent au Sénat des États-Unis, qui permet aux États de retenir les fonds fédéraux du plus important fournisseur d’avortements du pays, Planned Parenthood.  Peu de temps après, il a été annoncé que les législateurs du Nebraska avaient voté à 38 contre 6 pour la liquidation de Planned Parenthood dans leur état.  Le Tennessee a fait un pas de plus.  Ils ont non seulement retiré le financement à Planned Parenthood, mais aussi retenu les fonds de l’état de toute installation qui fournit des avortements. C’est une excellente nouvelle.

Malheureusement, dans ce monde tordu où beaucoup de gens ne peuvent plus discerner le vrai du faux, certains des partisans les plus forts pour l’avortement peuvent être trouvés dans les églises américaines.  En mars 2018, un groupe de soixante-six membres du clergé de l’Iowa ont signé une lettre s’opposant à une proposition de loi qui interdirait à une femme de l’Iowa de subir un avortement si son enfant à naître avait un cœur battant.  Dans une lettre publiée par le Des Moines Register, ce collectif de ministres a écrit ce qui suit : « En tant que chefs religieux, nous voulons utiliser nos voix collectives pour défendre les droits des femmes de l’Iowa de prendre des décisions indépendantes en matière de santé, y compris le droit à l’avortement.  Ce n’est pas le rôle du gouvernement de porter atteinte au droit d’une femme de prendre des décisions médicales privées : La plupart des femmes de l’Iowa, croyantes et non croyantes, croient au droit de chaque femme de contrôler son corps et les décisions en matière de soins de santé qui ont des incidences sur leur vie.  Nous sommes aussi pour les femmes de l’Iowa. »  Curieusement, je ne me souviens pas d’une section de la Constitution des États-Unis qui déclare que les femmes ont le droit d’assassiner leurs enfants à naître.  La dernière partie de la lettre stipule que « chaque femme mérite de consulter ses valeurs, sa foi et son médecin lorsqu’elle prend une décision concernant son corps et sa grossesse.  Toute loi qui dépouille une femme de sa foi et essaie plutôt de légiférer sur ses valeurs est immorale. »  De telles croyances telles que décrites dans cette lettre rappellent Ésaïe 5:20 qui déclare : « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume ! »  Les ministres qui ont signé la lettre proviennent d’une grande variété de confessions religieuses de l’Iowa, y compris l’Église Méthodiste Unie, l’Église Presbytérienne, l’Église Épiscopale, l’Église Unie du Christ, l’Église Évangélique Luthérienne en Amérique, l’Église Unitarienne Universaliste et Église Baptiste Américaine.

Les marées changeantes de la guerre

Ces jours-ci, il y a toujours une menace de guerre.  Les reportages sont pleins de menaces, d’insultes et de rhétorique qui impliquent généralement les États-Unis, la Corée du Nord, la Syrie, l’Iran et la Russie.  Il semble que dès que les tensions s’atténuent sur un front, elles s’ouvrent davantage sur l’autre.  Par exemple, pendant la plus grande partie de l’année dernière, on nous a répété à maintes reprises que la Corée du Nord était une menace nucléaire imminente et qu’elle pouvait même lancer des missiles sur Hawaï.  Le président américain Donald Trump et le dictateur de la Corée du Nord, Kim Jong Un, ont échangé des insultes.  On nous dit maintenant que Kim Jong Un veut la paix.  En avril 2018, le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), Mike Pompeo, a rencontré Kim Jong Un en Corée du Nord.  « Ils se sont bien entendus, ils ont parlé et Mike Pompeo a également parlé avec ses homologues nord-coréens, ils ont eu une bonne réunion, puis, il est reparti ; C’était très, très secret, »  a déclaré Donald Trump.  Donald Trump a également évoqué la possibilité de rencontrer le leader nord-coréen.  « Nous avons de très, très bonnes discussions, Kim Jong Un était vraiment très ouvert, je pense très honorable, de tout ce que nous voyons. »  Selon les derniers rapports, la Guerre de Corée est enfin terminée.

Même si nous voyons des rapports d’amélioration des relations entre les États-Unis et la Corée du Nord, les conditions entre les États-Unis, la Syrie et la Russie se détériorent.  Le 7 avril 2018, des nouvelles d’une attaque chimique dans la ville de Douma, en Syrie, ont éclaté et ont coûté la vie à au moins soixante-dix personnes.  Depuis lors, le gouvernement syrien et le régime de Bachar al-Assad ont été blâmés pour cet événement tragique.  Si Bachar al-Assad est vraiment responsable de cette attaque chimique, il est un homme assez idiot.  Quelques jours avant l’attaque, le président Donald Trump avait exprimé le désir de retirer toutes les troupes américaines de la région syrienne.  « Je veux sortir, je veux ramener nos troupes à la maison », a déclaré Donald Trump.  Il a ajouté que le fait d’avoir des troupes en Syrie est « très coûteux pour notre pays ».  Le 13 avril 2018, la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont lancé une série de frappes aériennes contre la Syrie impliquant plus d’une centaine de missiles.  Peu de temps après, Donald Trump a posté un message en ligne déclarant « Mission accomplie ».

À la suite des attaques avec des missiles contre la Syrie, de nombreuses personnalités ont exprimé leur mécontentement à l’égard de ce que Donald Trump avait fait, y compris d’éminentes voix conservatrices qui sont bien connues pour leur soutien au président.  Cela inclut le commentateur de Fox News, Tucker Carlson, qui a dit à son auditoire : « Tous les génies nous disent que Bachar al-Assad a tué ces enfants, mais le savent-ils vraiment? »  Bien sûr qu’ils ne le savent pas vraiment, ils se rattrapent.  En réalité, les deux parties de la guerre civile syrienne possèdent des armes chimiques. »  Alex Jones, le fondateur d’Infowars et supporteur vocal de Donald Trump, était également contrarié par la décision de Donald Trump.   « Cela me rend malade », a déclaré Alex Jones après avoir fondu en larmes.

La Russie, qui est étroitement liée au régime syrien, est également en colère à cause de l’attaque avec des missiles.  « Nous sommes menacés, nous avons averti que de telles actions ne seraient pas sans conséquences », a déclaré l’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoly Antonov.  La tension entre la Russie et les États-Unis a incité le président Trump à écrire : « Notre relation avec la Russie est pire maintenant qu’elle ne l’a jamais été, et cela inclut la guerre froide ».

En conclusion, l’avenir est incertain et notre monde connaît un changement sociétal rapide.  Les choses que nous voyons autour de nous peuvent parfois être désagréables.  Cependant, à mesure que nous avançons dans le temps, nous attendons la venue de notre Sauveur avec une grande anticipation.  Comme il est dit dans Apocalypse 22:17-20 : « Et l’Esprit et l’épouse disent : Viens.  Et que celui qui entend dise : Viens.  Et que celui qui a soif vienne ; Que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.  Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ; Et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.  Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. »  Pour ceux qui aiment Dieu, la venue de notre Sauveur sera un événement glorieux.  Si vous ne vous êtes pas encore repenti de vos péchés et n’avez pas encore consacré votre vie à Dieu, je vous exhorte à le faire maintenant.

Merci à tous pour votre aimable soutien de ce ministère.  Nous prions pour que notre travail continue d’être une bénédiction pour vous dans les jours à venir.  Que la grâce et la paix soient avec vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Source: Last Trumpet Ministries

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s