Netanyahu : s’il faut affronter l’Iran, c’est maintenant!

Netanyahou: (il vaut) mieux affronter l’Iran maintenant que plus tard

Le Premier ministre Netanyahu prévient que l’Iran fournit à la Syrie des armes avancées «pour nous attaquer sur le champ de bataille et sur le front intérieur», notant qu’Israël est «déterminé à bloquer l’agression iranienne contre nous, même si cela signifie un conflit militaire».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti dimanche que l’Iran fournissait des armes sophistiquées à la Syrie qui représentent un danger pour Israël, affirmant qu’il valait mieux affronter Téhéran plus tôt que plus tard.

“Nous sommes déterminés à bloquer l’agression de l’Iran contre nous, même si cela signifie un conflit (militaire). Mieux vaut maintenant que plus tard », a déclaré Netanyahou au début de la réunion hebdomadaire du Cabinet. “Nous ne voulons pas d’escalade mais nous sommes prêts pour n’importe quel scénario.”

Ces derniers mois, les Gardiens de la Révolution iraniens ont “transféré des armes avancées en Syrie afin de nous attaquer sur le champ de bataille et sur le front intérieur, y compris avec des drones armés, des missiles sol-sol et des batteries antiaériennes iraniennes qui ont le potentiel de menacer les avions de chasse de l’air force israélienne “, a ajouté le Premier ministre.

Israël a averti, à plusieurs reprises, qu’il ne tolèrera pas une présence militaire iranienne permanente dans la Syrie voisine. L’Iran est un allié central du président syrien Bashar Assad et il a fourni une aide militaire cruciale à ses forces.

Netanyahou doit rencontrer mercredi le président russe Vladimir Poutine, un autre allié d’Assad, pour “discuter des développements régionaux”.
“Les réunions avec le président russe sont toujours importantes pour la sécurité d’Israël et la coordination entre l’armée israélienne et l’armée russe. Israël maintient une pleine liberté d’action pour se défendre. Toutes nos réunions sont importantes, mais la réunion de cette semaine est particulièrement importante à la lumière des efforts croissants de l’Iran pour établir une présence militaire en Syrie contre Israël “, a-t-il dit.Poutine a également invité Netanyahu à se joindre à lui pour le défilé annuel marquant la victoire soviétique sur l’Allemagne nazie, après quoi ils se réuniront au Kremlin.

La réunion a été confirmée, suite à une conversation téléphonique entre les deux hommes, lundi dernier, au cours de laquelle ils avaient convenu de se rencontrer le plus tôt possible.

Cela marquera la huitième réunion des deux dirigeants au cours de ces deux dernières années. Au cours de la période, ils ont parlé au moins 12 fois au téléphone.

Israël est préoccupé par la vente éventuelle du système de défense aérienne russe S-300 à la Syrie. Un diplomate russe a déclaré il y a deux semaines qu’Israël avait contacté la Russie pour demander que le système ne soit pas fourni à l’armée d’Assad.

Le quotidien russe Kommersant a cité des experts qui ont déclaré qu’Israël pourrait réagir négativement à une telle décision, allant même jusqu’à bombarder la zone dans laquelle ils sont stationnés.

Avant d’arriver en Russie, Netanyahu se rendra mardi à Chypre pour une réunion tripartite avec le président chypriote Nicos Anastasiades et le Premier ministre grec Alexis Tsipras.

M. Netanyahu a déclaré qu’il envisageait de discuter “d’une série de questions, en premier lieu la possibilité de construire un gazoduc conjoint israélo-chypriote-grec en Italie. L’exportation de gaz israélien vers l’Europe occidentale pourrait apporter une contribution très significative à l’économie israélienne.“

Source: JForum

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.