« Nous apprécions que la Hongrie et la Roumanie aient adopté la même position de principe », a déclaré le porte-parole du président tchèque Milos Zeman

La République tchèque, la Hongrie et la Roumanie ont récemment bloqué l’adoption d’une déclaration européenne critique face au transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, a affirmé samedi la présidence tchèque.

« La République tchèque a protesté contre le projet de cette déclaration », a indiqué à l’AFP Jiri Ovcacek, le porte-parole du président tchèque Milos Zeman.

Vue du Consulat américain dans le quartier Arnona de Jérusalem, le 24 février 2018 (Yonatan Sindel / Flash90)

(2 commentaires)

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s