Et pour que le monde comprenne bien le message, c’est à Jérusalem Est que Trump a installé la nouvelle ambassade

Il se passe des choses inattendues, ce lundi 14 mai où l’ambassade des Etats-Unis sera inaugurée dans la capitale d’Israël. Je vous les relate car vous ne les lirez nulle part ailleurs.

Une affiche faisant l’éloge du président américain Donald Trump couvre une section extérieure de «l’hôtel des diplomates», à côté du consulat américain à Jérusalem, qui accueillera la nouvelle ambassade américaine le 11 mai 2018. (AFP PHOTO / THOMAS COEX)

Ambassade des USA : Jérusalem Est

Comme si installer l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem n’était pas un message assez fort de la reconnaissance par le président Trump de la capitale d’Israël, c’est dans la partie Est de la ville, cette partie qu’Obama a dit aux Palestiniens de revendiquer pour la capitale d’un pays qui selon moi ne verra pas le jour, que le président américain a choisi de déplacer l’ambassade.

Cela fait des mois que je le supposais. Mais l’opération était restée confidentielle.

Rex Tillerson, l’ancien secrétaire d’Etat américain, était dans le moule anti-israélien du département d’Etat américain. Quand le Président Trump a annoncé le déplacement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, Tillerson était furieux. Ainsi, il a d’abord annoncé que le déplacement de l’ambassade prendrait au moins deux ans. Puis il a dit que trois ans seraient à peine suffisants.

Trump a fini par se débarrasser de Tillerson et Mike Pompeo, son remplaçant, est un grand ami d’Israël.

La semaine dernière, lors d’un meeting politique devant 15 000 personnes, le président Trump a raconté l’anecdote de l’installation de la nouvelle ambassade.

Je vous fais la version courte : Trump a refusé le plan des bureaucrates qui voulaient construire une ambassade pour un milliard de dollars en 5 ans, et il l’a installée pour 400 000 dollars en quelques semaines, dans un ancien hôtel adjacent au consulat américain (Diplomat Hotel), acheté par les Etats-Unis en 2014. Cet hôtel se situe à l’Est de la ligne d’armistice de 1949 où les Arabes veulent tracer leur frontière. Trump n’a rien dit, il nous a laissé le soin, nous autres journalistes, de faire notre travail. Mes confrères journalistes étant trop corrompus, fainéants et stupides, ils n’ont même pas regardé Google map :

Je vais être un peu vulgaire, mais je n’ai pas la force de résister : Trump leur a mise bien profond, aux Palestiniens qui avaient cru pouvoir humilier le président américain en refusant de cesser de verser des salaires aux terroristes qui ont du sang juif sur les mains, et les autres dirigeants feraient bien d’y prêter attention. Je pense évidemment à Macron qui après avoir passé la brosse à reluire à Trump, est allé le poignarder dans le dos avec ses petites phrases assassines devant le Congrès américain.

Club de Foot Beitar Trump Jerusalem

Le célèbre club de foot Beitar Jerusalem a changé de nom pour devenir Beitar Trump Jerusalem afin d’honorer le président américain. La meilleure équipe de football de la ville qui se rebaptise en l’honneur de Donald Trump, c’est tout un symbole.

Ces 4 pays européens qui assisteront à l’inauguration

Quatre envoyés européens ont décidé de rompre avec l’UE pour assister à la célébration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem.

Les ambassadeurs d’Autriche, de République tchèque, de Roumanie et de Hongrie assisteront à la cérémonie.

Les autres représentants européens n’ont pas pu venir : les médecins leur ont découvert une allergie à l’ambassade des Etats-Unis, et d’étouffement, ils ont été placés sous appareils respiratoires, étranglés par leur impuissance à nuire à Israël.

Eurovision

Je vous ai gardé cette info pour la fin.

Vous ne le saviez probablement pas, les hypocrites étant des gens peu courageux qui ne peuvent faire leurs sales coups qu’en douce : Israël était le seul pays à avoir reçu l’ordre de ne pas dire le nom de sa capitale (Jérusalem) pendant la phase de vote.

Lucy Ayoub est la porte-parole d’Israël pour l’Eurovision

Résultat, Israël a remporté l’Eurovision, et devinez où celui-ci se déroulera en 2019 ? A Jérusalem !

Voilà une bonne journée qui commence…

Hier, Ivanka Trump, qui est convertie au judaïsme, a publié ce tweet, depuis Jérusalem :

« Je suis honorée de me joindre à la délégation représentant @POTUS [Président Of The United States], son administration et le peuple américain lors de cette importante cérémonie commémorant l’ouverture de notre nouvelle ambassade des États-Unis à Jérusalem, en Israël. Nous prierons pour le potentiel illimité de l’alliance américano-israélienne & nous prierons pour la paix. »

Depuis 3000 ans, nous les juifs disons « l’an prochain à Jérusalem » (les Arabes ont commencé à tenter de nous voler ce message à partir de 1967). Ce lundi, nous pourrions ajouter : « cette année à Jérusalem ».

Et pendant ce jour de joie, que croyez-vous que font les islamistes ? A Gaza, le Hamas a donné l’ordre de « massacrer les juifs » et a mobilisé plus de 100 000 Palestiniens pour détruire la frontière, pénétrer en Israël avec des couteaux et égorger autant de civils qu’ils peuvent.

© RSB News

Les médias vous ne le diront pas, en revanche, lorsque les snipers de Tsahal tireront sur les barbares pour empêcher le carnage, ils accuseront Israël de « tuer des pacifiques manifestants palestiniens dans le dos ».

Bonjour chez vous !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s