La liberté d’expression au pays d’Iznogoud

Pas de commentaire

Exit le marché des fillettes-esclaves de l’Etat islamique (pardon pour la majuscule à Etat), les enfants esclaves sexuels de Haïti, les 1000 morts du Yémen, le génocide arménien toujours non reconnu par le dictateur Erdogan, les centaines de milliers de morts syriens bombardés et gazés par le boucher Assad…

Ce qui provoque l’orgasme paroxysmique de la quasi-totalité de la classe politico-médiatique française et européenne, c’est le droit d’Israël à défendre l’intégrité de son territoire, je le rappelle pas plus grand que la Lorraine, et précisément sa frontière sud avec Gaza dont la population a choisi électoralement d’être administrée par le mouvement terroriste H’amas.

A ce tsunami de haine antisioniste et par conséquent antisémite mais de façon plus insidieuse, Valeurs actuelles, mais aussi Alliot, font exception en dénonçant les exactions du H’amas et en reconnaissant le droit d’Israël à défendre son territoire, son droit à la frontière.

La classe politique française mais également européenne et onusienne (sauf la très courageuse Nikky Halley) vomissent leur haine du juif, prétextant d’un « bain de sang » commis à Gaza, alors qu’on le sait aujourd’hui, L’Express l’affirme, même Sissi le sait, (allitération involontaire !), que sur les 62 tués, 50 sont des soldats du H’amas et que les civils, femmes et enfants servent de bouclier humain.

Mais, les voilà, les nouveaux faussaires et petites crottes de l’information, Libération, les Hamon (« Hélas, les morts ne sont que d’un seul côté ») en direct sur RTL, les « petites suceuses cocaïnées » sur les marches de Cannes arborant des panneaux jetant l’anathème sur Israël, sans aucune preuve, le très virulent et bigleux Boniface qui aurait dû se faire démonter la face à l’aéroport de Tel-Aviv, l’abject et inconnu humoriste Pablo sur France Inter et les hypocrites de service qui nous déclarent qu’il faut lutter contre l’antisémitisme (François de Rugy dans un tweet du 16/05/2018 à 19 :08).

Toute cette clownerie qui est loin d’être une galéjade (l’O.M ne sera pas champion d’Europe cette année peut-être à cause de ces drapeaux palestiniens présents dans le Cop !), consiste pour les pseudo-journalistes pas glop glop à susciter l’émotion en montrant des fausses victimes trompées et poussées à la mort, contre quelques dollars, par leurs dirigeants (c’est une méthode très courante chez les terroristes pas lol !).

Et comme nous sommes au pays de la candeur, de l’angélisme, de la dérive du cœur, de la victoire des droits sur la Loi, du pathos sophiste, de la tyrannie de l’universalisme, de la culture de l’instantanéité, le tour semble joué…

Mais, je ne peux m’empêcher de sourire quand je pense à ces versets du psaume 83 : « Car, voilà tes ennemis qui s’agitent en tumulte, …, qui ourdissent des complots et qui disent, Allons, rayons-les du nombre des nations, que le nom d’Israel (à D. ne plaise) ne soit plus mentionné, …, qu’ils soient confondus, terrifiés à jamais, saisis de honte et perdus ».

Ah, je sens que je vais encore énerver une bonne grappe d’Iznogoud, mais c’est pas demain qu’ils seront Calife à la place du Calife,

Israël Vivra !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Frank Khalifa pour Dreuz.info.

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s