L’éternité avec Dieu

Jésus a été retranché par la mort afin que nous puissions être attachés à Dieu éternellement.

Le troisième aspect de la vie que nous avons en Christ, c’est la consommation de l’œuvre de Jésus dans l’éternité, une éternité passée dans la présence de Dieu plutôt que dans le bannissement de l’enfer.

«Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.» (1 Thessaloniciens 4:16–17)

La consommation de la rédemption est l’éternité passée dans la présence de Dieu. Les deux derniers chapitres de l’Apocalypse décrivent notre éternité dans la présence de Dieu:

«Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.» (Apocalypse 21:1–2)

Je crois que la Nouvelle Jérusalem est l’Eglise qui descend des cieux. Et elle représente la demeure permanente de Dieu. L’un des desseins suprêmes de Dieu dans l’Eglise, c’est d’avoir un endroit pour y demeurer en permanence. Le verset 3 dit, «Et j’entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.»

Merci Jésus, pour ton œuvre sur la croix. Je proclame que je vivrai l’éternité dans la présence de Dieu au lieu du bannissement, parce que Jésus a été retranché par la mort afin que je puisse être attaché à Dieu éternellement. Amen.

Derek Prince