Le consulat US à Jérusalem pourrait passer sous le contrôle de David Friedman

Le président Donald Trump envisage de placer le consulat américain à Jérusalem, mission diplomatique au service des Palestiniens résidents de la capitale et de Cisjordanie, sous le contrôle de son ambassadeur en Israël, David Friedman. a rapporté vendredi l’Associated Press (AP).

Selon des responsables cités par l’agence, Friedman a demandé le contrôle direct du consulat, qui jusqu’à présent fonctionne indépendamment de l’ambassade.

Le consulat, situé dans le centre ville de Jérusalem, est également le principal point de contact entre les Etats-Unis et les dirigeants politiques palestiniens en Cisjordanie, qui ne souhaitent pas passer par l’ambassade.

Les changements, qui seraient opérés par Friedman, seraient susceptibles de compliquer davantage les relations, à couteaux tirés, entre Americains et Palestiniens.

L’Autorité palestinienne considère par ailleurs que Friedman, qui a selon elle, une « attitude partiale et sélective » quant au conflit régional, est « hostile » au peuple palestinien. Il est de ce fait peu probable qu’ils souhaitent travailler avec un consulat placé directement sous son contrôle.

Pour l’heure, aucune décision n’a encore été prise à ce sujet.

Actuellement, le consulat américain bénéficie d’un statut spécial, accordé seulement à une poignée d’autres missions diplomatiques américaines à travers le monde.

Il relève directement du Département d’Etat à Washington, et non de l’ambassade la plus proche, celle d’Israël. Il a ainsi constitué pour les Palestiniens un moyen de communication directe avec les Etats-Unis sans passer par Israël.

Le Département d’Etat n’a pas confirmé les changements envisagés et a simplement déclaré que « le Consulat Général des Etats-Unis à Jérusalem continue d’opérer en tant que mission indépendante avec un mandat inchangé depuis son emplacement historique dans la rue Agron ».

Source: i24 News