La Conférence pour les « Chrétiens LGBT » : Amener un agenda gay dans les églises !

Pas de commentaire
La réunion vise à rassembler des centaines de leaders chrétiens autour de la question LGBT.

Une conférence pour les « chrétiens LGBT » est prévue du 26 au 28 juillet à l’église Memorial Presbyterian à St. Louis, Missouri. Les organisateurs attendent des centaines de leaders pour discuter de la question.

Nommé Revoice, l’événement est accusé par les dirigeants conservateurs d’essayer d’imposer le «programme LGBT» dans les églises évangéliques. Le site Web officiel de la Conférence affirme que son but est de « Soutenir, encourager et habiliter les gays, les lesbiennes, les personnes de même sexe et les autres chrétiens LGBT afin qu’ils puissent discuter de la doctrine chrétienne historique du mariage et de la sexualité. »

Le pasteur Stephen Black, directeur du ministère First Stone, une organisation qui vise à faire connaître la «sexualité saine et biblique», est l’un des critiques qui croit que des initiatives telles que Revoice ont pout seul  but de  « manipuler l’Église pour qu’elle accepte les personnes LGBT en les traitant comme un groupe minoritaire victime plutôt que de parler du comportement attendu des chrétiens ».

Plus précisément, Black dénonce le fait que les l’événement part du postulat qu’il soit normal d’être chrétien et homosexuel actif, sachant qu’il existe des homosexuels chrétiens mais abstinents car luttant contre leur orientation sexuelle.

« Revoice essaie d’apporter tout ce que les LGBT enseignent à l’Eglise, pour une acceptation totale de ce comportement … Je suis totalement en désaccord avec cette idéologie parce que ce n’est pas biblique. Une vraie identité chrétienne est en Christ, qui a fait de nous des hommes ou des femmes et n’a pas promu l’impureté sexuelle », dit-il.

Selon Black, beaucoup trop de leaders évangéliques fuient la confrontation quand il s’agit de ce sujet :

« Ils ont peur d’être étiquetés comme des gens intolérants et peur d’être mal aimés … Ce que nous voyons arriver c’est l’idée selon laquelle, certains chrétiens peuvent être homosexuel, et cette spiritualité impure va s’introduire dans l’Église ».

Le pasteur Denny Burk, président du Conseil sur la masculinité et la féminité bibliques, insiste pour que le débat sur l’orientation sexuelle et les homosexuels soit mené de manière critique à la lumière des Écritures plutôt que de promouvoir l’acceptation de tels comportements.

Greg Johnson, pasteur de l’église presbytérienne hôte de l’événement, a déclaré qu’il ne voyait aucun problème à aborder le sujet de cette façon.

« Parfois, je pense que les gens ont tellement peur de l’agenda gay qu’ils oublient que les gays font partie de notre champ de mission. Ils ont besoin de Jésus comme nous tous. Jésus n’est pas venu pour appeler les justes, mais les pécheurs », minimise-t-il.

Pendant la Revoice, il présentera l’un des ateliers où il parlera de « comment faire des églises un endroit sûr pour les LGBT ».

Source: Chrétiens 2000 (articles originaux ici: Christian Post Info et GP)

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s