Actuellement, le consulat des États-Unis à Jérusalem est un bureau anti-israélien qui est sous le contrôle direct du Département d’État et non de la Maison-Blanche. L’AP signale que cela pourrait prendre fin.

La décision de Trump

Comme l’a rapporté l’AP, des responsables américains ont affirmé que le président Trump envisageait de transférer le consulat de Jérusalem sous l’autorité de l’ambassade et le contrôle de l’ambassadeur. L’impact signifierait enfin donner à l’ambassadeur américain en Israël autorité sur les liens avec l’Autorité palestinienne. Cela aura un impact énorme.

Aujourd’hui

Comme l’explique Caroline Glick, le consulat de Jeruslame est aujourd’hui l’image miroir des bureaux de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine) à Washington, en Europe, en Afrique du Sud et dans le monde entier. Ces bureaux dirigent le boycott anti-israélien, le désinvestissement, le mouvement des sanctions.

Comment est-ce possible?

Aujourd’hui, le consulat américain de Jérusalem n’est pas sous l’autorité de l’ambassade américaine ou de la Maison Blanche. C’est une anomalie qui n’existe guère dans aucun autre pays du monde. L’ambassade des États-Unis et l’ambassadeur font rapport à la Maison-Blanche. Cependant, le consulat des États-Unis à Jérusalem relève directement du département d’État et NON de l’ambassadeur ou de la Maison-Blanche.

Le consulat de Jérusalem est en charge des relations avec l’Autorité palestinienne. Cela a permis au Département d’État de mener sa propre politique indépendante vis-à-vis de l’Autorité palestinienne. Cela sape la Maison Blanche et les politiques du Président.

Fondamentalement, le Département d’Etat américain a autorisé le Consulat de Jérusalem à être ce bureau de l’OLP. Il sert l’Autorité palestinienne et non le peuple américain et les intérêts de la relation USA-Israël.

Gros impact

La fuite de cette décision à venir est énorme. Lorsque le président Trump prendra cette décision finale, cela aura un énorme impact sur l’avenir.

Aujourd’hui, l’Autorité palestinienne considère l’indépendance du consulat de Jérusalem comme un signe implicite du soutien des États-Unis à l’établissement éventuel d’un État palestinien et à la partition de Jérusalem.

Une fois mis en œuvre, le Département d’État devra enfin traiter avec Israël conformément aux pratiques diplomatiques habituelles du Département d’État. Comme ils agissent dans tous les autres pays du monde. La politique du Département d’État indépendant en Israël sera finalement terminée.

Impact sur l’Autorité palestinienne

Bien que le président ne se soit pas encore prononcé sur la demande de Friedman, les sources ont indiqué à l’AP qu’ils s’attendaient à ce que l’ambassade ait finalement autorité sur le consulat.

David Shapiro, qui a servi comme ambassadeur des États-Unis en Israël pendant la majeure partie de l’administration Obama, a conseillé de ne pas agir. Il prétend que cela irait encore plus loin dans l’Autorité palestinienne.

« Ils ne veulent pas traiter avec l’ambassade américaine en Israël comme leur canal », a déclaré Shapiro.

Nouveau shérif en ville

Heureusement, le président Trump réfléchit à ce qui est le mieux pour l’Amérique d’abord. Ce n’est pas le meilleur pour les entités qui incitent les gens à la terreur et à payer les terroristes et leurs familles. Un autre signe que l’Autorité palestinienne est avertie.

Cette décision sera une mise en œuvre de la paix par la force. Ce sera un signal ferme au Département d’Etat qu’un nouveau shérif est en ville. Un signe que la diplomatie d’apaisement du Département d’Etat touche à sa fin.

Pour mieux comprendre le danger que le Consulat de Jérusalem reste sous le contrôle du Département d’Etat et non de la Maison Blanche, ne manquez pas cette vidéo avec la journaliste Caroline Glick.

Source: Israel unwired

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s