Il y a quelques semaines, le gouvernement suédois a envoyé une brochure à chaque foyer du pays pour exhorter les citoyens à se préparer à la guerre ou à d’autres crises. Il y a quelques mois, ils ont dit aux citoyens qu’ils devraient être prêts à vivre au moins une semaine sans aucune aide du gouvernement. La nuit dernière, a eu lieu la décision la plus troublante à ce jour : ils ont mobilisé toute la garde nationale suédoise pour un « exercice de préparation inopiné ». Les 40 bataillons ont été activés, avec effet immédiat. 

Le rapport se trouve sur le site Web de Försvarsmakten, qui est le site officiel des forces armées suédoises. Voici la traduction :

Pour la première fois depuis 1975, les forces armées procèdent à un contrôle inopiné de la préparation aux situations d’urgence de l’ensemble de l’Hemvärnet (la Garde Nationale). Toutes les personnes en Suède faisant partie de l’un des 40 bataillons de réserve et qui ont la possibilité d’assister à la soirée du 5 juin et à la fête nationale seront de service. Cette alerte a été ordonnée par les Forces armées et la participation à l’exercice est volontaire.

« Nous sommes déterminés à renforcer la défense de la Suède et à accroître nos capacités opérationnelles. C’est une façon d’y parvenir. Cet exercice est excellent à plusieurs égards. Nous testons la chaîne d’urgence pour près de la moitié de notre organisation d’intervention, ce que nous n’avons pas fait depuis 1975, dit Micael Bydén, qui est en charge du commandement.

Au départ, le personnel – du nord au sud – sera contacté et invité à se présenter au service. Par la suite, ses membres commenceront à résoudre des tâches telles que la protection, la garde et la patrouille. Au cours de la journée nationale, le personnel de soins à domicile sera vu dans de nombreux endroits à travers le pays, notamment dans les ports et les aéroports, jusque dans les rues et les places publiques. Comme il s’agit d’un exercice volontaire, les forces armées ne peuvent forcer personne à participer, mais le commandant en chef a manifesté une grande confiance dans son personnel. ( source )

Qu’est-ce que cela signifie

L’Hemvärnet est l’équivalent suédois de la garde nationale américaine.

La Garde Nationale – Forces de sécurité nationales (suédois : Hemvärnet – Nationella Skyddsstyrkorna) est une force de réserve militaire des forces armées suédoises. Elle a été formellement établi le 29 mai 1940, pendant la Seconde Guerre Mondiale à la demande de la population. Composée à l’origine d’anciens groupes de milices, elle comprend aujourd’hui la moitié de l’armée suédoise, constituant ainsi la base de la défense territoriale de la Suède.

La Garde nationale de Suède est principalement composée d’unités locales d’intervention rapide, comptant 17 000 hommes sur les 22 000 membres de la Garde nationale, organisés en 40 bataillons, avec 23 organisations auxiliaires de défense. (source)

Cet « exercice de préparation inopinée » peut être juste cela – un exercice de préparation. Mais il y a quelque chose qui sonne comme une clochette d’alarme pour moi :

  • Un « exercice » de cette ampleur n’a pas eu lieu depuis 1975 au plus fort de la guerre froide
  • Cela se produit dans la foulée de deux autres alertes de guerre ou de crises imminentes.
  • Et gardez à l’esprit que le livre de préparation à la guerre qui a été envoyé récemment mentionne la possibilité de rétablir la conscription (projet).

Le site suédois, The Local, rapporte :

Cet exercice s’inscrit dans le cadre de l’effort national de la Suède pour reconstruire sa stratégie de défense totale dans la guerre froide en réponse à une Russie de plus en plus belligérante. La dernière fois que les forces armées suédoises ont fait appel à la totalité de la Garde nationale, c’était en 1975, au plus fort de la guerre froide.

Il y a à peine une semaine, l’Agence suédoise des urgences civiles a envoyé sa brochure « Si la crise ou la guerre éclate » à plus de quatre millions de foyers suédois, leur conseillant de stocker de l’eau, des conserves et des aliments secs.

Le mois dernier, le pays a également rétabli un régiment sur l’île baltique de Gotland.

En cas d’invasion, la Garde Nationale suédoise est responsable de la protection des fonctions essentielles de l’État suédois, de la surveillance des agences gouvernementales, des aéroports ou des ports, afin de libérer l’armée de métier pour les tâches de première ligne. ( source )

Il serait judicieux d’être à l’affût au cas où quelque chose arriverait dans les jours prochains. Ce que pourrait être ce « quelque chose », bien sûr, est ouvert à la spéculation.

Que se passe-t-il, selon vous ?

Sont-ils en train de préparer une répression contre un soulèvement des migrants dans les zones interdites ? En janvier dernier, le Premier ministre suédois a déclaré qu’il « n’excluait pas l’utilisation de l’armée pour mettre fin à la violence des gangs. » Ou sont-ils réellement préoccupés par la menace russe ?

un commentaire

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s