La mesure de l’engagement

Je suis l’ami de Christ.

Dieu a conclu une alliance avec Abraham, comme le raconte Genèse 15. Les deux personnes en jeu, Dieu et Abraham, ont pris un engagement total.

A un moment donné, Dieu a demandé à Abraham d’honorer son engagement et d’offrir son fils, Isaac, en sacrifice. Cependant, l’engagement de Dieu était aussi total que celui d’Abraham. Ainsi, deux mille ans plus tard, l’accomplissement de l’autre partie de l’engagement a été requis: Dieu a donné son Fils unique, le Seigneur Jésus-Christ.

N’oubliez pas que la mesure de l’engagement que vous prenez envers Dieu détermine la mesure de son engagement envers vous. Un engagement total envers Dieu a pour effet un engagement total de sa part. C’est là l’essence même d’une alliance. Cependant, l’alliance d’Abraham avec Dieu a eu un autre effet pratique sur leur relation personnelle. Dans son épître, Jacques parle de ce qu’Abraham a fait lorsqu’il a sacrifié Isaac et du résultat de sa détermination à le faire:

«Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu’il offrit son fils Isaac sur l’autel? Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et que par les œuvres la foi fut rendue parfaite. Ainsi s’accomplit ce que dit l’Écriture: Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu.» (Jacques 2:21–23)

Par cette alliance et sa manifestation dans le sacrifice d’Isaac, Abraham a été reconnu ami de Dieu. Ce titre est très significatif et très honorable. La leçon est la suivante: l’alliance est la porte de la véritable amitié. Lorsque deux individus contractent une alliance et en exécutent les termes, la véritable amitié est à l’œuvre.

Merci Jésus de m’avoir racheté. Je proclame mon engagement total envers Dieu et le sien envers moi (notre alliance est la porte de la véritable amitié). Je proclame que je suis l’ami de Christ. Amen.

Derek Prince