Avant la publication du plan de paix US, Jared Kushner s’est dit « prêt à travailler » avec Mahmoud Abbas

Le conseiller spécial et gendre du président américain, Jared Kushner, s’est dit « prêt à travailler avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s’il le souhaite », lors d’une rare interview accordée au journal palestinien Al Quds et publiée samedi soir.

Jared Kushner et Mahmoud Abbas à Ramallah
Autorité palestinienne

M. Kushner, actuellement en tournée au Moyen-Orient aux côtés de l’émissaire spécial Jason Greenblatt, tente de relancer les pourparlers entre Israéliens et Palestiniens alors que ces derniers ont exclu Washington de toute médiation après la déclaration du président Trump le 6 décembre dernier, reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël.

Le président américain s’était engagé à relancer un processus de paix, promettant même d’arracher un accord définitif. Confiée à MM. Kushner et Greenblatt, cette délicate mission doit aboutir à la révélation d’un plan de paix.

Au cours de l’interview donnée à Al Quds, Jared Kushner a déclaré qu’il « ne souhaitait pas parler des détails de l’accord sur lequel [les Américains] sont en train de travailler », mais a toutefois précisé que ce dernier serait « bientôt » achevé.

Quelques jours avant la tournée des émissaires de la Maison Blanche, l’Autorité Palestinienne avait estimé que les efforts de paix américains étaient « voués à l’échec ».

Par ailleurs, le négociateur en chef des Palestiniens et secrétaire général de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Saeb Erekat, a accusé samedi les Etats-Unis d’essayer de « saper la crédibilité de l’Autorité palestinienne » et de vouloir renverser le régime de M. Abbas.

« Si le président Abbas est prêt à revenir à la table des négociations, alors nous sommes prêts à participer aux discussions, mais si ce n’est pas le cas, alors nous allons rendre le plan public », a averti M. Kushner.

« Le président Abbas dit qu’il est attaché à la paix et je n’ai aucune raison de ne pas le croire », a-t-il lancé. « Cependant, je me demande dans quelle mesure le président Abbas a la capacité ou la volonté de s’engager afin de conclure un accord ».

« Il discute des mêmes points depuis 25 ans. Aucun accord de paix n’a été conclu pendant cette période », a-t-il souligné.

Ce dernier a précisé que pour qu’un accord soit conclu « les deux parties devront faire un pas en avant et se retrouver à mi-chemin de leurs positions officielles. Je ne suis pas sûr que le président Abbas soit en mesure de faire cela ».

« Vous méritez d’avoir un bel avenir, il est maintenant temps pour les Israéliens et les Palestiniens de renforcer leurs leaderships et de recadrer leurs dirigeants pour les encourager à s’ouvrir à une solution et non pas à craindre d’essayer », a déclaré Jared Kushner dans un message adressé directement aux Palestiniens.

Source: i24 News