En tournée au Moyen-Orient, le prince William arrive lundi en Israël

L’avion transportant le prince William doit arriver lundi soir à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv en provenance de Jordanie, où le Duc de Cambridge est actuellement en visite.

Le prince William s’exprime lors d’une cérémonie officielle à Nottinghamshire (comté du centre de l’Angleterre), le 21 juin 2018
Oli SCARFF (POOL/AFP)

Après son atterrissage, le prince anglais sera accueilli par le ministre israélien du tourisme, Yariv Levin, ainsi que par le député Amir Ohana.

Cette visite d’un membre de la famille royale britannique dans l’Etat hébreu est une première, et bien que le voyage soit considéré comme non-politique par le palais de Buckingham, le prince prévoit de rencontrer des dirigeants israéliens et palestiniens.

Le séjour sera principalement axé sur les nouvelles technologies, particulièrement développées en Israël, et les projets de coexistence mis en place dans l’Etat hébreu.

Le palais de Kensington – la résidence officielle du prince William – a déclaré que le but de cette visite était « de rencontrer autant de personnes possible, issues d’horizons différents, de façon à utiliser leurs mises en lumière pour célébrer leurs espoirs et l’avenir ».

Lors de son séjour, le prince William logera dans le fameux hôtel King David de Jérusalem.

Plusieurs moments forts marqueront la visite du Duc de Cambridge, notamment sa visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem, où le prince doit rencontrer des Juifs ayant survécus à l’Holocauste.

Après un entretien avec Benyamin Netanyahou, son épouse, et le président israélien Reuven Rivlin le même jour, le prince William prendra la direction de Tel Aviv.

Plusieurs rencontres avec des jeunes, Juifs et Arabes, sont prévues sur place, alors que d’autres événements sont pour le moment encore tenus secrets.

Au lendemain de cette visite dans la ville blanche, le Duc de Cambridge se rendra à Ramallah en Cisjordanie, où il doit rencontrer Mahmoud Abbas.

Il s’entretiendra également avec la jeune génération et assistera à un événement célébrant « la culture, la musique et la nourriture palestiniennes ».

Le prince William clôturera sa visite à Jérusalem le jeudi 28 juin en se rendant sur le Mont des Oliviers. Il se rendra également sur la tombe de son arrière-grand-mère paternelle, la princesse Alice, et visitera l’église Sainte-Marie-Madeleine.

S’il est fort probable que le Duc de Cambridge se rende au Mur occidental avant son retour pour Londres, le déplacement n’a pas été évoqué dans le programme officiel du prince.

Avant même l’arrivée du prince William, un couac diplomatique avait déjà été provoqué par un ‘détail’ s’étant glissé dans l’agenda de ce dernier : l’itinéraire royal ayant mentionné Jérusalem comme faisant partie des « territoires palestiniens occupés ».

Certains politiques israéliens sont rapidement montés au créneau. Le ministre des Affaires de Jérusalem, Zeev Elkin, candidat au poste de maire de la ville sainte lors des élections de cette année a qualifié cette référence de « distorsion » qui ne peut « changer la réalité ».

Source: i24 News