Le prince William se consacrerait à la paix au Moyen-Orient, selon un tabloïd

« C’est le début de quelque chose de nouveau », aurait dit à ses conseillers le duc de Cambridge, après avoir été « profondément ému » par sa visite en Israël et au sein de l’AP

Le tabloïd britannique The Mirror affirme que le Prince William, second dans l’ordre de succession au trône britannique, a été tellement touché par sa visite en Israël et au sein de l’Autorité palestinienne qu’il prévoirait de faire de la paix dans la région « la mission de toute mon existence ».

« La visite a eu un impact profond sur le duc », a dit une « source royale » au Mirror.

Le prince William devant le mont des Oliviers, avec vue sur la Vieille Ville de Jérusalem, le 28 juin 2018 (Crédit : AFP / POOL / Thomas COEX)

« Les lieux qu’il a visités, les gens qu’il a rencontrés et les histoires qu’il a entendues l’ont très profondément ému », a ajouté la source.

Selon une « source haut placée proche du palais », le duc, âgé de 36 ans, a déclaré à ses assistants au terme de son voyage de quatre jours : « C’est le commencement de quelque chose de nouveau. J’honorerai éternellement mes engagements envers ceux que j’ai rencontrés ».

Les membres de la famille royale britannique sont supposés rester en dehors des débats politiques et il n’est donc pas clairement établi que William – si les informations à son sujet devaient être vraies – ait l’intention de remplir son engagement de jouer « un rôle significatif en faveur de la ‘paix et la prospérité’ au Moyen-Orient », écrit le Mirror.

Le prince William avec des jeunes juifs et et arabes lors d’un match de foot au stade Neve Golan, à Jaffa, le 26 juin 2018. (Crédit : AFP / POOL / Heidi Levine)

La source du palais a déclaré au journal que « William a été heureux que le sujet politique soit mis en lumière » dans la planification du voyage « car cela lui a permis de s’exprimer librement sur les troubles au Moyen-Orient et sur la quête de la paix dans les Etats séparés ».

L’article est un hommage vibrant au prince, et le journaliste y explique que « les actions courageuses de William se refléteront dans le monde entier pour les années à venir ». Il relève que le duc « a paru gagner en stature chaque jour qui s’est écoulé, après chaque réunion qu’il a géré avec succès et après chaque histoire qui lui a été confiée » et que le déplacement « a été applaudi par les leaders religieux et politiques des deux parties comme ayant un réel potentiel de changer la donne ».

L’article a cité un responsable disant que « William est un jeune homme intelligent, très au fait de la politique dans le monde. Personne n’oubliera le moment où il a dit aux Palestiniens qu’ils ‘n’ont pas été oubliés‘. »

Puis le journaliste a noté que le prince « a souvent pensé à l’héritage laissé par sa mère et il espère dorénavant que ses efforts permettront d’ouvrir un nouveau chapitre dont pourront profiter les futures générations ».

La visite effectuée par le duc de Cambridge était le premier déplacement officiel d’un membre de la famille royale depuis la fin du mandat britannique et la fondation de l’Etat d’Israël, en 1948.

Source: Times of Israël