J’ai été racheté à un grand prix; j’appartiens à Dieu.

Considérez le prix que Jésus a payé. Ce prix est cité très clairement dans plusieurs passages du Nouveau Testament. En Actes 20:28, Paul s’adresse aux anciens de l’église d’Ephèse en disant: «Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang.»

Remarquez que Paul a donné à Jésus le titre spécifique de «Seigneur.» Il dit: «le Seigneur…a acquis par son propre sang.» Le prix du rachat était le sang de Jésus. Puis, en 1 Pierre 1:17, nous lisons: «Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’œuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage.» Il ne se référait pas à une crainte servile, mais plutôt à un sens profond de la responsabilité, considéré comme un dû eu égard au prix que Jésus a payé pour nous. Nous ne devons jamais nous considérer comme ayant peu de valeur. Lorsque nous prenons conscience que c’est le sang de Jésus qui nous a rachetés, nous ne pouvons pas nous permettre d’être sans valeur.

«Sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache.» (Versets 18–19)

Le prix que Jésus a payé pour nous racheter était son sang précieux. Il est appelé l’Agneau de Dieu, sans défaut et sans tache. Un défaut est une chose qu’une créature porte à la naissance. Une tache est une chose qui viendrait l’altérer ou la ternir par la suite. Jésus est sans défaut, ce qui signifie qu’il est né exempt du péché originel, et il est sans tache, ce qui veut dire qu’il n’a pas non plus de péché personnel. C’est son sang parfait qui nous rachète.

Merci Seigneur, de m’avoir acheté. Je proclame que j’ai été racheté par le précieux sang de Jésus. J’ai été racheté à un grand prix, j’appartiens à Dieu. Amen.

Derek Prince

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s