Je suis membre du corps de Christ.

En 1 Corinthiens 12, Paul indique que chaque membre dépend de l’autre. Aucun d’entre eux n’est indépendant des autres. L’œil ne peut pas dire à la main: «je n’ai pas besoin de toi.» La tête ne peut pas dire au pied: «je n’ai pas besoin de toi.» Même le plus faible des membres peut en fait s’avérer être le plus important.

Aucun membre du corps humain n’est plus vulnérable ni plus sensible que l’œil. Cependant, peu d’entre eux (sinon aucun) peuvent se targuer d’être plus importants. Remarquez combien la nature a protégé le contour de l’œil. La fonction principale de plusieurs autres parties du visage est de le protéger. Cependant, l’œil ne reçoit pas toute cette protection et cet honneur parce qu’il est fort, mais parce qu’il est faible. C’est de cette manière que le corps doit être soudé ensemble. Le plus fort doit protéger le faible. Nous ne pouvons pas ignorer ni mépriser un membre du corps de Christ quel qu’il soit, grand ou petit, fort ou faible.

Ce principe est vrai pour les membres du corps de Christ. Nous avons besoin les uns des autres, nous dépendons les uns des autres. Nous devons nous honorer les uns les autres. Lorsqu’un membre souffre, les autres souffrent avec lui. Lorsqu’un membre est honoré, les autres le sont avec lui. (Lire 1 Corinthiens 12:26.) C’est ici la nature du corps universel de Christ, l’Eglise.

Merci Jésus, de m’avoir rendu membre de ton corps. Je proclame que je suis soudé à d’autres membres (et que je les honore) car je suis membre du corps de Christ. Amen.

Derek Prince

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s