Le soir du 27 juillet 2018 a eu lieu la plus longue éclipse de Lune du siècle, partiellement observable en France et intégralement visible dans d’autres parties du monde. Vous avez raté l’événement ? Séance de rattrapage en vidéo.

L’éclipse totale de Lune du 31 janvier 2018 vue a son maximum.
© YU JUN / LEEMAGE

La plus longue éclipse totale de Lune du 21ème siècle a fait rougir notre satellite vendredi 27 juillet 2018 tandis que la planète Mars, quasiment au plus près de la Terre, a été éclatante : une conjonction de phénomènes qui a ravi les astronomes amateurs qui ont eu la chance de l’observer. Le spectacle pouvait se voir à l’oeil nu, sans aucun danger contrairement aux éclipses de Soleil. Jumelles, lunettes et télescopes permettaient d’en profiter encore plus, si le temps était de la partie.

La phase de « totalité » a duré 1h43 minutes

L’éclipse, qui correspond au moment où la Lune plonge dans l’ombre de la Terre, était visible, partiellement ou totalement, dans une moitié du monde (en gros l’hémisphère est). Elle pouvait être observée depuis l’Afrique, l’Europe, l’Asie, l’Australie. Mais c’est l’Afrique de l’Est et du Sud, le Moyen-Orient et l’Inde qui ont été les mieux lotis pour profiter pleinement du spectacle.

Du côté de la France, la métropole a pu voir la fin de l’éclipse, la Lune se levant entre 21h et 21h30 heure de Paris, soit après le début du phénomène. C’est à La Réunion que les Français pouvaient le mieux admirer l’événement. Le phénomène complet (pénombre comprise, imperceptible à l’oeil nu) a débuté à 19h14 heure de Paris et s’est achevé à 01h28. Le spectacle a commencé vraiment à 20h24 heure française, la Lune donnant l’impression d’être peu à peu grignotée par l’ombre. Et le moment le plus intéressant, lorsque la Lune était complètement dans le cône d’ombre projeté par la Terre, a débuté à 21h30 et s’est terminé à 23h13. Cette phase dite de « totalité » a duré 1 heure 43 minutes (103 minutes), ce qui en fait la plus longue éclipse de Lune du 21e siècle.

L’autre vedette de la nuit était la planète Mars, qui n’était qu’à 57,6 millions de kilomètres de la Terre. A l’oeil nu, on pouvait voir un point brillant mais avec une lunette ou un télescope, il était possible de l’observer dans les détails. La soirée a donné l’occasion de tordre le cou à une rumeur relayée sur les réseaux sociaux selon laquelle Mars apparaissait aussi grosse que la Lune ce vendredi 27 juillet. « Si c’était vrai, nous serions dans un sacré pétrin, vu la force gravitationnelle », a ironisé la NASA sur son site.

L’événement en live aux 4 coins du globe

  • Le site Time and Date proposait un live vidéo,dès 20h, à retrouver dans la vidéo ci-dessous.

Source: Sciences et Avenir

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s