Israël: l’armée se prépare à une opération militaire de grande ampleur à Gaza

« Les résidents des localités frontalières seront évacués si nécessaire »

Alors que l’Etat hébreu a été ciblé par près de 150 roquettes gazaouïes depuis mercredi, un haut responsable militaire israélien a indiqué jeudi matin que l’armée israélienne se préparait « à une opération de grande ampleur ».

« Nous ne voyons pas la fin de cette escalade. Nous finalisons une opération à Gaza« , a précisé l’officiel de Tsahal.

Face aux événements, une réunion sécuritaire a eu lieu cette nuit à Tel-Aviv en présence de Benyamin Netanyahou, Avigdor Lieberman, du chef d’Etat-Major de l’armée et de celui des renseignements pour faire le point sur la situation.

Selon le quotidien israélienne Haaretz, « le ministre de la Défense s’entretient actuellement avec des hauts responsables de l’armée et des officiels de Tsahal dans ses quartiers généraux à Tel-Aviv pour faire le point sur l’escalade de violences à la frontière sud« .

Une réunion du cabinet de sécurité est également prévue en milieu d’après-midi aujourd’hui.

Directives sécuritaires

La sirène d’alerte a été entendue à plusieurs reprises, mercredi soir et jeudi matin dans les localités israéliennes de Netivot, Merhavim, Sdot Negev et dans le conseil régional de Bnei Shimon dans le sud d’Israël, situés tout près de l’enclave palestinienne.

« Vers 22h00 on a entendu de gros ‘booms’ mais on ne s’est pas trop inquiétés car c’est devenu notre quotidien… », confie Shirly, une habitante de Netivot. « Vers 1h00 du matin, il y a eu une première alerte. On s’est réveillés en sursaut avec une seule idée en tête: aller chercher nos enfants [dans leurs chambres] le plus vite possible », confie cette mère de famille franco-israélienne. « Les trois plus grands étaient déjà en route pour la pièce blindée mais il fallait surtout que je récupère mon jeune bébé », confie-t-elle à i24NEWS. Elle ajoute: « Les enfants ont eu peur, leurs coeurs battaient très fort ».

La famille de six personnes s’est alors organisée pour installer des matelas dans la chambre blindée, où ils ont dormi tous ensemble. « Au petit matin, il y a eu deux nouvelles alertes. Nous étions protégés mais nous avons pensé aux autres, qui ne possèdent pas de pièce blindée et qui doivent se ruer dans les escaliers pour se protéger à chaque fois que l’alarme retentit, comme on a aussi dû le faire à une époque…« , confie la jeune femme.

« J’espère que l’on pourra avoir une rentrée scolaire tranquille et passer de bonnes fêtes« , conclut-elle.

Le maire de Sdérot – ville durement ciblée par les roquettes gazaouïes – a indiqué que les services de secours avaient été envoyés dans plusieurs maisons pour « vérifier si des personnes victimes de choc s’y trouvaient ». Alon Davidi a précisé qu’il recommandait « à tout le monde de rester près des abris de protection », ajoutant que la municipalité est « en contact constant avec l’armée et les forces de sécurité », selon Haaretz.

Tous les événements prévus jeudi à Sdérot ont été annulés par la municipalité. Les centres aérés resteront également fermés.

Au vu de la situation, Tsahal a demandé à ce qu’aucun travail agricole ne soit effectué jeudi dans les localités israéliennes proches de la bande de Gaza.

Les services administratifs seront partiellement ouverts alors que la plage de Zikim sera elle fermée. Dans le même temps, la section ferroviaire Ashkelon – Sdérot ne fonctionnera pas ce jeudi et les rassemblements près de l’enclave palestinienne ont été interdits par l’armée.

En cas d’offensive israélienne, Tsahal a précisé que les résidents des localités frontalières à la bande de Gaza serait évacués si nécessaire.

Source: Europe Israël

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.