La plénitude de Christ: Dieu lui-même

Pas de commentaire
J’ai été rendu parfait en Christ.

«Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.» (Colossiens 2:8–10)

Voilà le but visé, entrer dans toute la plénitude qui nous a été donnée en Jésus-Christ, lui notre objectif et notre satisfaction ultimes.

Nous pouvons illustrer cela par un parallèle avec le tabernacle de Moïse tel que décrit dans l’Ancien Testament. Il s’agissait d’une structure en trois parties: premièrement le parvis, puis derrière le premier voile, le lieu saint, et derrière le second voile, le saint des saints. Une fois encore, une façon simple de les distinguer est la source de luminosité éclairant chacun de ces lieux.

Dans le parvis, la lumière était naturelle, fournie par le soleil, la lune et les étoiles. Dans le lieu saint, il n’y avait pas de lumière naturelle. Sa source provenait du chandelier à sept branches dans les récipients duquel brûle l’huile qui fournissait l’éclairage. Arrivé dans le lieu saint, vous ne vivez plus par vos sens mais par la foi. Curieusement, derrière le second voile il n’y avait pas de lumière du tout. Il n’y avait qu’une raison d’y entrer: rencontrer Dieu. Lorsqu’un homme au cœur sincère franchissait le second voile, il était glorieusement illuminé de la présence surnaturelle de Dieu, appelée la shekinah. C’est l’objectif final. Rien ne nous incite à franchir ce second voile, sauf Dieu. Il ne s’y trouve rien d’autre pour nous attirer, c’est Dieu ou rien. Si Dieu ne vient pas, vous restez dans l’obscurité totale. Avoir Dieu seul pour but dans la vie signifie n’être attiré par rien d’autre. C’est Dieu lui-même et lui seul. La lumière que je cherche n’est ni naturelle ni artificielle, elle est surnaturelle, c’est la présence de Dieu lui-même.

Merci Seigneur, pour ton œuvre en moi. Je proclame que c’est Dieu lui-même et lui seul que je recherche, la plénitude de Christ, car j’ai été rendu parfait en Christ. Amen.

Derek Prince

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s