Guerre commerciale: la Chine et les Etats-Unis vont reprendre les discussions

Pas de commentaire
Le vice-ministre chinois du Commerce rencontrera fin août le sous-secrétaire américain au Trésor en charge des affaires internationales à l’invitation des Etats-Unis.

La Chine enverra un haut responsable aux Etats-Unis fin août pour reprendre les négociations commerciales, premières discussions du genre depuis de nombreuses semaines, a annoncé jeudi 16 août le ministère chinois du Commerce, à l’heure où les tensions commerciales s’attisent. Le vice-ministre du Commerce Wang Shouwen rencontrera le sous-secrétaire américain au Trésor en charge des affaires internationales, David Malpass, à l’invitation des Etats-Unis, a précisé le ministère dans un communiqué.

AFP/ARCHIVES – FRED DUFOUR

« La partie chinoise réaffirme qu’elle est opposée à l’unilatéralisme et aux pratiques de protectionnisme commercial et qu’elle n’accepte aucune mesure unilatérale de restriction commerciale », explique le ministère. « La Chine salue le dialogue et la communication sur la base de la réciprocité, de l’égalité et de l’intégrité. »

Le secrétaire au Commerce américain, Wilbur Ross, avait eu des discussions en juin à Pékin sur les questions commerciales avec le vice-Premier ministre chinois Liu He. Mais ces entretiens n’avaient pas permis de faire retomber les tensions.

Après avoir imposé des taxes à l’importation de 25% sur les machines à laver, les panneaux solaires, l’acier et l’aluminium, soit déjà un total de 34 milliards de dollars de produits chinois, Washington va taxer à partir du 23 août une série d’autres produits, pour une valeur de 16 milliards de dollars.

Quels effets?

Les Etats-Unis ont d’ores et déjà menacé de taxer 200 milliards de dollars de marchandises chinoises supplémentaires, à partir de septembre. Ce qui porterait à 250 milliards de dollars le total des produits chinois taxés par Washington. De leur côté, les autorités chinoises ont annoncé le 6 juillet des mesures de rétorsion sur 34 milliards de dollars d’importations américaines, notamment du porc et du soja, et ajouté le 8 août 16 milliards supplémentaires (comprenant le charbon, des instruments médicaux ou des déchets).

« C’est dur de dire ce que donneront les discussions mais c’est un signal positif de voir que les deux pays envisagent une forme de compromis », a déclaré à l’AFP Makoto Sengoku, analyste au Tokai Tokyo Research Institute. « Ils ne se rencontreraient pas s’ils n’étaient pas déterminés à régler » le problème, a-t-il ajouté.

Les responsables chinois affirment que ces droits de douane n’ont pas encore eu d’impact sur l’économie chinoise, les exportations chinoises ayant battu les prévisions en juillet. Mais certains analystes estiment que c’est sur le mois d’août que l’effet de la guerre commerciale pourrait se faire sentir.

Le président américain Donald Trump a proclamé que les guerres commerciales étaient « faciles à gagner » et a menacé d’imposer des droits de douane supplémentaires sur la quasi-totalité des exportations chinoises, soit 500 milliards de dollars, si Pékin ne prenait pas des mesures pour réduire son excédent commercial avec les Etats-Unis, aujourd’hui d’un montant de 335 milliards de dollars.

Source: Challenges

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s