Le Parti Conservateur du Canada, qui s’est réuni samedi à Halifax en Nouvelle-Ecosse, a décidé de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et a voté en faveur du déménagement de l’ambassade canadienne en cas de victoire électorale.

Andrew Scheer (c), élu à la tête du parti conservateur canadien, le 27 mai 2017 à Toronto
Geoff Robins (AFP)

« Les conservateurs du Canada dirigés par Andrew Scheer vont reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël lorsque nous formerons le gouvernement en 2019″, est-il indiqué sur le site du Parti conservateur.

La sénatrice Linda Frum, journaliste et membre du parti, a salué cette prise de décision, affirmant être « fière d’être une conservatrice canadienne ». « Beau travail pour ce nouvel acte », a-t-elle ajouté.

Soutien quasi unanime à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël. Fier d’être un conservateur canadien. Bon travail # CPC18

La résolution adoptée reconnaît Jérusalem comme la capitale d’Israël et préconise le déménagement de l’ambassade du Canada dans la ville sainte, suivant ainsi l’initiative du président des États-Unis Donald Trump.

Les conservateurs ont dirigé le Canada de 2006 à 2015, mais jamais à cette époque leur leader et Premier ministre Stephen Harper n’avait dérogé à la position traditionnelle d’Ottawa à cet égard, tout en s’affichant comme l’un des plus fervents alliés de l’Etat hébreu.

« Reconnaître Jérusalem la capitale d’Israël et la terre du peuple juif ne devrait pas ouvrir de débat. Israël est la terre des Juifs. Nous avons toujours souhaité que le Canada et tous ses partis politiques reconnaissent officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël », a déclaré David J. Cape, président du Centre pour les affaires israéliennes et juives (CIJA).

« Nous nous félicitons donc de l’adoption de la résolution sur Jérusalem par le Parti conservateur du Canada », a-t-il encore dit.

Les derniers sondages sur les législatives de l’automne 2019 donnent l’avantage aux libéraux de Justin Trudeau, mais les conservateurs se tiennent en embuscade à moins de cinq points derrière.

Le Parti conservateur est l’opposition officielle au Canada. En juin 2018, lorsqu’il Israël était au centre des critiques, notamment à cause des événements à la frontière de la Bande de Gaza, le chef du parti avait apporté son soutien à l’Etat hébreu.

Source: i24 News

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s