On estime qu’en Chine, 30 millions de personnes sont protestants.

En Chine, le gouvernement a entrepris une vaste opération qui vise à brûler toutes les bibles, à détruire les croix, à fermer les églises et à exiger des Chrétiens à ce qu’il signe un formulaire confirmant qu’il renonce à leur religion. 

De nombreux témoignages en provenance de pasteurs et de groupes qui supervisent les pratiques religieuses en Chine confirmeraient qu’une telle opération serait en cours. Celle-ci aurait été déclenché après que Pékin ait littéralement déclaré la guerre à toute religion existante.

D’ailleurs, il n’y a pas que les adeptes de la religion catholique qui sont touchés par cette « guerre », car dans l’ouest de la Chine, on rapporte que des millions de Musulmans sont forcés par des politiques d’endoctrinement à subir des lavages de cerveau tout en subissant des punitions qui les oblige à manger du porc et à boire de l’alcool.

Même chose du côté de plusieurs enfants bouddhistes au Tibet qui se sont vus interdire de prendre part à des cérémonies religieuses au cours des vacances d’été.

Selon Sophie Richardson, la directrice de Human Rights Watch en Chine, le gouvernement de ce pays a toujours traité la religion avec dédain et hostilité. Richardson explique qu’aux yeux du gouvernement chinois, les religions, qu’il s’agisse du Christianisme, de l’Islam ou du Bouddhisme, est un mécanisme qui encourage la déloyauté chez les citoyens.

Bob Fu, du groupe China Aid, une organisation basée aux États-Unis, a publié une vidéo filmée à Henan où on peut voir des piles de bibles qui sont incendiées. L’homme qui est pasteur a aussi publié des photos de formulaires que certains Chrétiens doivent signer afin de confirmer qu’ils renoncent à leur religion.

On estime qu’en Chine, 30 millions de personnes sont protestants. De plus, les modèles de prévisions indiquaient que la Chine se retrouverait avec la plus importante population chrétienne au monde d’ici quelques décennies.

Selon Bob Fu, les images montrant des bibles en train de brûler auraient été filmées le 5 septembre dernier lors d’un descente à l’église d’un pasteur d’Henan le 5 septembre dernier. L’homme qui préfère demeurer anonyme a expliqué que vers 5h du matin, dès l’ouverture de l’église, des gens sont entrés et ont commencé à sortir des accessoires à l’extérieur pour les faire brûler.

De nombreuses organisations provenant des quatre coins de la planète dénoncent les pratiques du gouvernement chinois à l’encontre de ces divers groupes religieux. Mais comme l’indique Richardson, ces pratiques ne datent pas d’hier et le gouvernement chinois agit ainsi depuis plusieurs décennies déjà.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Source: Ayoye via Pleins Feux

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s