J’ai reçu l’esprit d’adoption, et par lui je crie: «Abba, père».

Il existe un enseignement populaire, tentant de convaincre les gens d’être super spirituels s’ils veulent être considérés comme des fils de Dieu. Mais Paul contredit cette idée dans le huitième chapitre de son épître aux Romains, où il écrit que tous ceux qui sont régulièrement conduits par le Saint-Esprit sont de véritables fils de Dieu: «Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu» (Romains 8:14). En un sens, si vous êtes déjà parfaits, vous n’avez pas besoin du Saint-Esprit. Vous avez besoin de lui toutefois, pour devenir parfaits.

La meilleure façon d’être réellement un fils ou une fille de Dieu c’est d’être constamment conduit par le Saint-Esprit. Comme le dit Jésus: «Mes brebis entendent ma voix,…et elles me suivent» (Jean 10:27). Par «entendre,» Jésus voulait dire entendre régulièrement, suivre constamment. Il ne s’agit pas d’un processus sporadique, hebdomadaire, mais plutôt d’une relation régulière et continue.

Paul continue en Romains 8:15, «Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!» «L’esprit de servitude» est tout simplement la loi. Au lieu d’être lié par la loi, vous avez reçu l’Esprit de Dieu, qui vous convainc de votre identité d’enfant de Dieu. En tant que tels, vous avez tous les droits à l’héritage. Paul nous assure: «L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui.» (Versets 16–17).

Beaucoup de gens ne reçoivent l’assurance qu’ils sont enfants de Dieu que lorsqu’ils sont baptisés dans le Saint-Esprit. Celui-ci vient vous assurer que vous êtes enfants de Dieu et que vous avez un droit légal à votre héritage. Vous n’êtes pas seulement nés mais vous avez aussi été adoptés et ce passage relie clairement l’adoption à l’héritage.

Merci Père de ce que je suis ton enfant. Je proclame que je suis un enfant de Dieu, avec tous les droits à l’héritage. J’ai reçu l’esprit d’adoption, et par lui je crie: «Abba, père».Amen.

Derek Prince

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s