Le président américain Donald Trump rencontre son homologue russe Vladimir Poutine à Helsinki en Finlande, le 6 juillet 2018
Brendan Smialowski (AFP)

Le président russe Vladimir Poutine a informé le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou de la décision de fournir à la Syrie le système S-300 lors d’un appel téléphonique dimanche.

En réponse, « le Premier ministre a soutenu que fournir des systèmes d’armes avancés à des acteurs irresponsables amplifierait les dangers dans la région et qu’Israël continuera de se défendre ainsi que ses intérêts », a indiqué une déclaration du bureau du Premier ministre israélien.

Par ailleurs, le Premier ministre israélien a réaffirmé au président russe sa confiance dans les conclusions de l’enquête de l’armée israélienne après la destruction d’un avion russe en Syrie, selon le communiqué de son bureau.

M. Netanyahou a réitéré au président russe, lors d’une conversation téléphonique, que la responsabilité de l’incident incombait avant tout à l’armée syrienne qui avait abattu l’appareil.

Le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis, John Bolton, a également estimé lundi que le transfert russe à la Syrie de missiles antiaériens S-300 constituait une « escalade significative » de la part de Moscou, exprimant l’espoir d’un changement de décision.

Plus tôt, la Russie a annoncé son intention de renforcer la défense antiaérienne de l’armée syrienne avec ses batteries S-300, à la suite de la destruction par erreur d’un avion russe après des frappes israéliennes en Syrie, ainsi que de brouiller certaines communications sur la Méditerranée.

« Nous sommes convaincus que la réalisation de ces mesures va refroidir les têtes brûlées et empêchera les actes irréfléchis constituant une menace pour nos soldats », a déclaré le ministre de la Défense Sergueï Choïgou lors d’une déclaration diffusée à la télévision.

Vladimir Poutine s’est par ailleurs entretenu lundi soir avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et lui a déclaré qu’il rejetait la version israélienne de la destruction de l’avion, mettant en cause « précisément les actions » de l’armée israélienne malgré les démentis apportés, selon le Kremlin.

Lors de cet appel téléphonique avec le Premier ministre israélien, le président russe a également souligné que la décision de Moscou de renforcer la défense antiaérienne de son allié syrien était « adéquate au vu de la situation et (visait) avant tout à éviter toute menace potentielle pour la vie des militaires russes », a précisé le Kremlin dans un communiqué.

Une réunion aura lieu mardi matin au cabinet de Benyamin Netanyahou pour discuter de l’accident d’avion en Syrie et de la crise diplomatique avec les Russes.

La réunion aura lieu peu avant le départ du Premier ministre à New York où il prononcera son discours à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Source: i24 News

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s