L’armée russe a ajouté du matériel de « guerre électronique », indiquant qu’elle « contrôlait » à présent l’espace aérien dans la zone où elle procède à ses frappes depuis la Syrie

La Russie a livré des batteries de défense antiaériennes S-300 à l’armée syrienne, a annoncé mardi le ministre russe de la Défense Serguéi Choïgou, une décision prise après qu’un avion russe a été abattu par erreur par les forces syriennes dans la foulée d’un raid aérien israélien.

Lors d’une réunion du conseil de sécurité russe, le ministre a indiqué que l’armée russe avait achevé lundi « la livraison de systèmes S-300 » comprenant quatre plate-formes de lancement.

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s