Demandez la paix de Jérusalem ; ceux qui t’aiment prospéreront.

En Esaïe 62, Dieu nous invite à une prière intense et persévérante pour Jérusalem en particulier:

«Sur tes murs, Jérusalem, j’ai placé des gardes; ils ne se tairont ni jour ni nuit. Vous qui la rappelez au souvenir de l’Éternel, point de repos pour vous! Et ne lui laissez aucune relâche, Jusqu’à ce qu’il rétablisse Jérusalem Et la rende glorieuse sur la terre.» (Esaïe 62:6–7)

Dans le Nouveau Testament, Jésus raconte cette parabole du juge inique qu’une veuve sollicitait incessamment. Jésus conclut en posant cette question: «Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard?» (Luc 18:7). Ces deux passages indiquent que certains sujets sont si importants et si urgents qu’ils exigent que nous priions non seulement le jour, mais aussi la nuit. Le rétablissement de Jérusalem est l’un de ces sujets.

Le prophète Esaïe décrit également ces «gardes» comme ceux «qui la rappelle au souvenir de l’Eternel.» Le mot hébreu littéral traduit par «rappeler» est intéressant. Il signifie «Ceux qui appellent l’Eternelà se souvenir.» Dans l’hébreu moderne, c’est le terme employé pour secrétaire. L’une des tâches importantes d’un(e) secrétaire est de rappeler à son employeur tous les rendez-vous de son agenda. Cela nous fournit un éclairage particulier sur ce que Dieu attend de nos prières pour Jérusalem. En tant que ses «secrétaires-intercesseurs,» nous avons deux attributions majeures: premièrement, nous familiariser avec son agenda prophétique et deuxièmement, lui rappeler tous les rendez-vous qui y sont inscrits. L’un de ces rendez-vous est l’engagement que Dieu a pris de rétablir Israël et de rebâtir Jérusalem à la fin des temps.

Merci Seigneur pour les bénédictions que tu promets à ceux qui aiment Israël. Je proclame que je vais rappeler le Seigneur au souvenir «jusqu’à ce qu’il rétablisse Jérusalem et la rende glorieuse sur la terre.» Je prie pour la paix de Jérusalem: «ceux qui t’aiment prospéreront». Amen.

Derek Prince

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s